À la découverte des trésors de Magog

Geneviève Dorion Bélisle, directrice générale de la Société... (La Tribune, Jean-François Gagnon)

Agrandir

Geneviève Dorion Bélisle, directrice générale de la Société d'histoire de Magog.

La Tribune, Jean-François Gagnon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Qu'ont en commun la mosaïculture du légendaire monstre Memphré, la bibliothèque Memphrémagog, la sculpture intitulée L'esseulée, la tour et le quai MacPherson ainsi que le parc des Braves? Non seulement toutes ces choses se trouvent à Magog, mais elles font partie de la liste des 20 trésors culturels de la municipalité.

Dans la liste des trésors culturels de la ville de Magog, on retrouve également le centre-ville de la municipalité, l'église Saint-Patrice, l'ancienne usine de la Dominion textile, la famille Merry-Moore, la vue sur le mont Orford et la Maison Merry.

Cette liste a été élaborée au terme d'un sondage effectué auprès de la population de Magog pendant la saison estivale. Au-delà de 20 éléments distincts ont été proposés par les participants au sondage.

« Parfois, deux réponses offertes dans le cadre du sondage étaient similaires ou complémentaires, alors on les a réunies ensemble pour n'en faire qu'un seul trésor », indique la directrice générale de la Société d'histoire de Magog, Geneviève Dorion Bélisle.

Dans le cadre du sondage réalisé, les gens devaient proposer des bâtiments, des personnages, des paysages ou des événements. « On voulait, en créant des catégories d'éléments, s'assurer qu'on aurait de la diversité », note Geneviève Dorion Bélisle.

La création d'une telle liste était une proposition des organisateurs de la 20e édition des Journées de la culture, un événement provincial ayant pour objectif de placer la culture à l'avant-plan l'espace d'un week-end.

Un circuit

Afin que l'exercice effectué donne un résultat tangible, un circuit a été créé. Il comporte presque autant d'arrêts que la liste compte de trésors. Il est possible de le parcourir à pied, à vélo ou en voiture.

« Les gens qui font le circuit obtiennent une description des différents trésors et ont à répondre à des questions au fur et à mesure qu'ils progressent. À pied, sans trop se presser, il faut prévoir environ deux heures pour faire le tour des trésors. »

Les personnes qui souhaiteraient découvrir le circuit sont invitées à se rendre sur le site internet de la Société d'histoire de Magog, à l'adresse histoiremagog.com, pour obtenir tous les détails nécessaires.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer