Une «excellente»  saison dans les Cantons-de-l'Est

Un groupe d'intervenants touristiques de la région des... (Spectre Média, André Vuillemin)

Agrandir

Un groupe d'intervenants touristiques de la région des Cantons-de-l'Est ont dressé un bilan fort positif, mercredi, de la saison estivale qui vient de se terminer. Parmi eux il y avait Julie Durand (Tourisme Memphrémagog), Lynn Blouin (Destination Sherbrooke), Sylvain Valiquette (MRC des Sources), Guylaine Beaudoin (CLD Brome-Missisquoi), Sylvie Vandal (Tourisme Granby région), Julie Sage (MRC de Coaticook) et Mathieu Labrie (MRC du Val-Saint-François).

Spectre Média, André Vuillemin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sherbrooke) Des visiteurs américains plus nombreux, des événements qui attirent des foules plus importantes qu'à l'habitude et des établissements hôteliers qui enregistrent des hausses d'achalandage. L'industrie touristique des Cantons-de-l'Est a connu une saison estivale plus que satisfaisante.

Réunis mercredi au Musée de la nature et des sciences de Sherbrooke, un groupe d'intervenants touristiques provenant des quatre coins des Cantons-de-l'Est ont tous chanté le même refrain : « la saison 2016 a été excellente ».

Selon l'organisme Tourisme Cantons-de-l'Est, un nombre plus grand de touristes américains et ontariens ont visité la région l'été dernier. Une hausse de la clientèle québécoise aurait aussi été constatée.

Les gîtes, hôtels, motels et autres lieux d'hébergement ont enregistré des hausses variant entre quatre et huit pour cent. Les campings également ont accueilli plus de campeurs.

Une nouvelle fois cette année, le parcours nocturne Foresta Lumina a attiré des dizaines de milliers de visiteurs. Au total, 116 000 visiteurs auraient sillonné le parcours durant l'été, au grand bonheur des dirigeants du Parc de la gorge de Coaticook.

« Nous avons eu une très bonne saison et elle n'est pas encore terminée chez nous, fait valoir Julie Sage, agente de développement touristique à la MRC de Coaticook. Les gens qui vont voir Foresta Lumina arrivaient plus tôt, cet été, et voulaient savoir ce qu'il y avait à faire avant de se rendre au Parc de la gorge. Foresta a tout changé pour nous. »

À Sherbrooke, la nouvelle murale #Sherbylove a provoqué des réactions diverses. Le circuit des murales est toutefois demeuré « très prisé des visiteurs », d'après Lynn Blouin, directrice de la promotion, de l'accueil ainsi que du tourisme d'affaires et sportif à Destination Sherbrooke.

Sherbrooke en forfaits

« La vente de forfaits avec les attraits de la région a bien fonctionné, révèle par ailleurs Mme Blouin. On a en effet vendu 39 pour cent plus de forfaits qu'en 2015 et on prévoit aller plus loin avec ce produit l'an prochain. »

Présidente de Tourisme Memphrémagog, Julie Durand n'avait pas davantage de mauvaises nouvelles à annoncer. Elle a en partie attribué les bons résultats obtenus aux conditions climatiques observées tout au long de la saison estivale. Mais la valeur du dollar canadien, le prix de l'essence et la « reconnaissance croissante de la marque Cantons-de-l'Est » ne seraient pas étrangers à tous les succès dévoilés.

À Magog, la Fête des vendanges Magog-Orford a accueilli 72 000 festivaliers. Il s'agit d'un résultat inférieur à celui de l'édition 2016. Mais il faut se rappeler que la dernière journée de l'événement a été annulée en raison de vents puissants qui menaçaient la sécurité des visiteurs présents sur le site de la fête.

Au Zoo de Granby aussi, la clientèle a été plus nombreuse comparativement à la saison estivale précédente. Et le parc national de la Yamaska, qui est situé à proximité, a vu sa fréquentation augmenter de près de 10 pour cent.

La nouvelle directrice générale de Tourisme Cantons-de-l'Est, Francine Patenaude, n'aurait pu demander mieux pour son entrée en poste. « Il reste du chemin à faire, notamment du côté des touristes américains, mais je suis contente d'arriver après une telle saison », admet-elle.

Une vision renouvelée du développement

Alors qu'une nouvelle directrice générale s'installe à sa barre, Tourisme Cantons-de-l'Est souhaite implanter une vision renouvelée du développement de l'industrie touristique.

Tourisme Cantons-de-l'Est a décidé de miser sur l'approche de « l'attractivité territoriale » pour poursuivre le développement de l'industrie touristique des Cantons-de-l'Est.

« Il s'agira d'aller au-delà des organisations du secteur touristique afin de créer une dynamique collective, qui mobilisera toutes les forces du milieu autour d'un objectif commun : assurer le développement de la marque Cantons-de-l'Est pour faire rayonner la région aussi bien à l'intérieur qu'à l'extérieur de son territoire », explique-t-on.

Pour arriver à ses fins, Tourisme Cantons-de-l'Est est en relation avec des intervenants de la région de l'Alsace en France. L'Alsace est la première région française à s'être donné une « stratégie d'attractivité ».

« Une entente de partenariat entre Tourisme Cantons-de-l'Est et l'Agence de l'attractivité de l'Alsace est envisagée. En contrepartie, Tourisme Cantons-de-l'Est fera bénéficier l'agence alsacienne de son expertise en matière de commercialisation », indique un communiqué émis mercredi.

Par le passé, Tourisme Cantons-de-l'Est s'est efforcé de développer et de définir l'image de marque de la région. L'art de vivre et le développement durable sont mis à l'avant-plan par les acteurs de l'industrie touristique régionale depuis la réalisation cet exercice.

« La démarche qu'on entreprend maintenant devrait créer une plus grande mobilisation autour de l'art de vivre et du développement durable en région », fait valoir la directrice générale Francine Patenaude, qui a succédé à Alain Larouche ces dernières semaines.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer