Owl's Head dénonce le financement d'Orford

La décision de la MRC de Memphrémagog d'aider... (Archives, La Tribune)

Agrandir

La décision de la MRC de Memphrémagog d'aider financièrement la station Mont Orford déplaît clairement au propriétaire du centre de ski Owl's Head, Fred Korman. « C'est de la concurrence déloyale », estime-t-il.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) La décision de la MRC de Memphrémagog d'aider financièrement la station Mont Orford déplaît clairement au propriétaire du centre de ski Owl's Head, Fred Korman. « C'est de la concurrence déloyale », estime-t-il.

Fred Korman, propriétaire du centre de ski Owl's... (Archives, La Tribune) - image 1.0

Agrandir

Fred Korman, propriétaire du centre de ski Owl's Head.

Archives, La Tribune

M. Korman ne comprend pas que la MRC et les municipalités qui la composent puissent offrir 2,5 millions $ à la station Mont Orford, tout en étant incapables de lui fournir une somme importante.

« Nos deux stations sont pourtant dans la même MRC, remarque celui qui a fondé la station Owl's Head en 1965. Ce n'est pas acceptable comme situation. Je suis aussi un payeur de taxes après tout. Une partie des taxes que je paie vont au Canton de Potton, mais une seconde portion sert aux activités de la MRC. J'aimerais qu'ils en tiennent compte. »

Fred Korman affirme avoir déjà fait connaître son mécontentement à la MRC de Memphrémagog. Il a récemment rencontré le préfet de la MRC, Jacques Demers, mais cela n'a pas eu pour effet de réduire sa déception.

« J'ai une montagne de ski de taille similaire à Orford, un hôtel et un terrain de golf à faire marcher, rappelle l'octogénaire. Je pense à ce que je vais faire concernant la situation actuelle. »

Rappelons que le Canton de Potton a été la seule municipalité de la MRC à s'opposer à l'octroi d'une somme de 2,5 M$ à la station Mont Orford. Owl's Head est située sur son territoire.

Compte tenu de la situation, M. Korman n'est pas certain qu'un partenariat entre sa montagne et la Corporation ski et golf Mont-Orford sera possible à brève échéance. Il était question d'amener les deux organisations à collaborer davantage, notamment en matière de marketing.

«Tout dollar investi dans la création d'emploi est une bonne chose. Je considère que l'idéal serait d'avoir deux montagnes en santé.»

Gilles Bélanger

Envisageant pour sa part de déposer une offre en vue d'acquérir Owl's Head avant Noël, l'homme d'affaires Gilles Bélanger salue la décision de la MRC. Mais il espère vivement qu'on « ne laissera pas tomber » sa compétitrice.

« Tout dollar investi dans la création d'emploi est une bonne chose, lance M. Bélanger. Par contre, je considère que l'idéal serait d'avoir deux montagnes en santé. J'aimerais que les deux soient prospères et possèdent une offre quatre saisons bien développée. »

Équilibre souhaité

Président-directeur général de l'Association des stations de ski du Québec, Yves Juneau paraît à l'aise avec la décision de la MRC d'appuyer financièrement la Corporation ski et golf Mont-Orford.

« On critique rarement le public quand il investit dans les arénas alors pourquoi on le fait constamment lorsqu'il choisit de supporter un centre de ski? Dans le cas d'Orford, le privé n'a pas voulu de la montagne et le gouvernement a dû la céder à la MRC. Les municipalités démontrent qu'elles effectuent une saine gestion en posant ce geste », juge M. Juneau.

Malgré tout, le pdg de l'ASSQ admet être « préoccupé », cela parce que les stations détenues par des municipalités ont plus facilement accès à des subventions provenant du gouvernement provincial.

« On ne veut pas que des stations soient défavorisées par rapport aux autres. On désire que l'ensemble de l'industrie puisse accéder aux programmes. Pour que les centres de ski soient en mesure de réinvestir, ça prend du financement », note Yves Juneau.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer