La MRC entérine une aide de 2,5 M $ à Orford

La MRC de Memphrémagog a entériné mercredi soir... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

La MRC de Memphrémagog a entériné mercredi soir le versement d'une aide financière de 2,5 M $ sur cinq ans à la Corporation Ski & Golf Mont-Orford qui sera chargée d'investir ce montant dans le développement de ses infrastructures.

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) La station du mont Orford peut maintenant procéder à la modernisation de ses installations. La Corporation Municipalité régionale de comté (MRC)  de Memphrémagog a entériné mercredi soir le versement d'une aide financière de 2,5 M $ sur cinq ans à la Corporation Ski & Golf Mont-Orford qui sera chargée d'investir ce montant dans le développement de ses infrastructures.

Comme La Tribune l'avait annoncé la semaine dernière, la résolution adoptée mercredi soir prévoit que 16 des 17 municipalités de la MRC de Memphrémagog participeront à ce plan de développement en y injectant conjointement 250 000 $ par année pendant cinq ans. La MRC Memphrémagog fera de même en puisant 250 000 $ par année pendant cinq ans dans son Fonds de développement du territoire (FDT).

Seule la municipalité de Canton de Potton ne fait pas partie de l'entente, compte tenu du fait que la station du mont Owl's Head, une concurrente directe du mont Orford, se trouve sur son territoire.

Comme les détails de cette aide seront dévoilés lors d'une conférence de presse prévue jeudi matin au chalet du mont Orford, aucun des maires des municipalités concernées n'a voulu commenter le contenu de cette aide financière.

Sans vouloir trop s'avancer lui non plus, le préfet de la MRC, Jacques Demers, a toutefois tenu à souligner le montant de 2,5 M $ est destiné au développement des infrastructures et non dans l'opération de la station du mont Orford, qui relève uniquement de la Corporation.

«On veut investir dans des infrastructures qui auront un impact sur l'ensemble de la région, pas seulement pour la station, a dit M. Demers tout en soulignant le pouvoir d'attraction que représente la montagne en termes de retombées économiques pour la MRC de Memphrémagog.

«Le parc du mont Orford au complet attire plus d'un million de visiteurs par année. On n'a rien qui se rapproche de cette norme-là. C'est notre porte d'entrée. On a la SEPAQ, le mont Orford, Jouvence, Musique Orford. Tout ça dans un parc provincial dont le retombées sont aujourd'hui évaluées à plus de 40 M $ par année et qui est responsable de 300 emplois directs. On ne peut pas passer à côté de ça», a fait valoir M. Demers qui est aussi maire de Sainte-Catherine-de-Hatley.

Parmi les 16 municipalités participant à ce plan de développement, celles de Magog et Orford verseront à elles seules plus de la moitié des 250 000 $ prévus chaque année (voir tableau), avec une contribution respective de 94 500 $ et 52 160 $.

À l'inverse, le hameau de Saint-Benoit-du-Lac, où l'on retrouve l'abbaye du même nom, aura à verser une obole de 500 $ à titre de municipalité participante.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer