Des projets bourgeonnent au vignoble Les Côteaux du Tremblay

Les nouveaux gestionnaires des champs du vignoble Les... (La Tribune, Eve Bonin)

Agrandir

Les nouveaux gestionnaires des champs du vignoble Les Côteaux du Tremblay, Marie-France Chartrand et Jean-Frédéric Frappier, avec un groupe d'étudiants en production horticole du CRIFA.

La Tribune, Eve Bonin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Compton) Deux ans après sa mise en vente par les actuels propriétaires en transition vers la retraite, le vignoble Les Côteaux de Tremblay de Compton reçoit depuis juillet les bons soins d'un couple de St-Isidore-de-Clifton, potentiels acquéreurs de l'entreprise. En vertu d'une clause de leur promesse d'achat, en attendant que leur projet d'acquisition reçoive le financement nécessaire, Marie-France Chartrand et Jean-Frédéric Frappier s'occupent désormais des champs qui commençaient à en avoir bien besoin.

La plantation se faisait vieille et de moins en moins productive, si bien qu'à défaut de trouver une relève pour procéder au renouvellement des vignes, les propriétaires en ont arraché les trois quarts au cours des deux dernières années. On retrouve maintenant sur la terre de vingt hectares du chemin Cochrane, un hectare et demi de vigne, un hectare et demi de tournesols, treize hectares de soya et quatre hectares de forêts, «la superficie minimale pour être reconnus producteurs forestiers», mentionne Marie-France Chartrand en évoquant les projets de diversification qu'elle développe avec son conjoint.

Le couple a entamé ses négociations pour l'achat du vignoble il y a plusieurs mois, mais les délais ont fait en sorte qu'ils ont repris la gestion des champs en juillet seulement, à un bien mauvais moment de la saison. «Ç'a nui à la plupart des interventions, la taille, le dépistage des maladies et des insectes. Ce n'était pas le timing idéal.» Les opérations de rajeunissement du vignoble vont tout de même bon train et une première production de raisin de table est maintenant offerte sur les étals de Légufruits à Coaticook.

Anciens étudiants en production horticole au CRIFA, Marie-France Chartrand et Jean-Frédéric Frappier recevaient jeudi un groupe du programme pour une présentation du vignoble et un volet pratique aux champs. «Ça fait partie de nos valeurs de nous impliquer au niveau de la formation académique des étudiants du CRIFA et ce n'est que le début de notre implication sociale dans la MRC», mentionne la productrice.

Les 15 étudiants présents jeudi se sont vu offrir des conseils en matière de viticulture mais aussi une porte ouverte à un éventuel partage des terres. «Quand on sera établis, ça fait partie de nos orientations d'offrir le terrain dont on n'aura pas besoin à des gens qui auraient des projets de plus petite envergure et qui ne veulent pas nécessairement acheter», expliquait Marie-France Chartrand. « Il y a une volonté agrotouristique dans le milieu et on veut faire partie de ça.»

Cinq ans après y avoir fait un stage dans le cadre de leurs études au CRIFA, Marie-France Chartrand et Jean-Frédéric Frappier entreprennent ces jours-ci leurs premières vendanges à leur compte sur les Côteaux du Tremblay. Avec l'aide des étudiants en visite, on y récoltait jeudi le Concord, avant de passer au cours des prochains jours au St-Pépin, au Ste-Croix, au Vandal-Cliche «qui est supposé être rustique...» ironise Jean-Frédéric Frappier, qui a eu quelque surprise au sujet de la robustesse de ce cultivar cet été.

L'agriculture en général et la reprise d'un vignoble délaissé en particulier sont des entreprises riches en surprises et autres incertitudes, mais les aspirants propriétaires des Côteaux du Tremblay sont confiants d'avoir tous les outils en mains pour pouvoir bientôt étendre leurs activités à la vinification et la mise en marché des produits du vignoble. Tout en continuant les opérations sur le terrain, ils travaillent activement sur leur projet d'acquisition, dans lequel la SADC et la MRC de Coaticook sont impliquées, et attendent une réponse au niveau du financement au cours des prochaines semaines.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer