La MRC apportera son aide à la station Mont Orford

Voulant assurer l'avenir d'un des moteurs économiques de... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

Voulant assurer l'avenir d'un des moteurs économiques de son territoire, la MRC de Memphrémagog s'apprête à délier les cordons de sa bourse pour aider la station Mont Orford à moderniser ses installations. Selon les informations obtenues par La Tribune, la MRC de Memphrémagog et les municipalités qui la composent injecteront une somme de 2,5 millions $ en cinq ans dans les installations de la station de ski.

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Voulant assurer l'avenir d'un des moteurs économiques de son territoire, la MRC de Memphrémagog s'apprête à délier les cordons de sa bourse pour aider la station Mont Orford à moderniser ses installations.

Selon les informations obtenues par La Tribune, la MRC de Memphrémagog et les municipalités qui la composent injecteront une somme de 2,5 millions $ en cinq ans dans les installations de la station Mont Orford.

Toutes les municipalités de la MRC de Memphrémagog ont accepté de participer à l'effort, à l'exception d'une seule : Canton de Potton. Le refus de Potton est peu surprenant compte tenu de la présence sur son territoire de la station Owl's Head, une compétitrice directe du Mont Orford.

Les municipalités participantes fourniront chacune un montant en fonction de leur capacité financière. Au total, elles investiraient ensemble 250 000 $ par année.

La MRC de Memphrémagog, en tant qu'entité administrative, allongerait également une somme de 250 000 $ à tous les ans. Elle prévoit utiliser des fonds devant servir au développement local.

Dans l'industrie du ski, on ne fait cependant pas de miracle avec une somme de 2,5 M$, surtout quand il s'agit d'une station d'une certaine importance. Voilà pourquoi les maires de la MRC espèrent que le gouvernement du Québec fera sa part. Ils souhaitent plus précisément obtenir de l'argent provenant d'un programme d'aide existant.

Avec l'argent disponible, tout laisse croire qu'on achètera des équipements servant à fabriquer de la neige, ceci dans le but notamment de contrer les effets des changements climatiques. On aimerait aussi permettre l'ajout d'activités se pratiquant en dehors de la saison hivernale.

Dette abolie

Par ailleurs, la MRC de Memphrémagog a décidé de rayer la dette que la Corporation ski et golf Mont Orford s'était engagée à lui rembourser il y a quelques années.

Cette dette était liée au travail effectué par la MRC quand cette dernière a volé au secours de la station Mont Orford en 2011. La dette contractée par la Corporation ski et golf Mont Orford s'élevait à 425 000 $. On avait établi que la période de remboursement s'échelonnerait sur 17 ans.

Afin toujours de faciliter la vie des gestionnaires du centre de ski et du terrain de golf, la MRC cautionnera une marge de crédit de 1,5 M$ qui servira à la station Mont Orford.

Grâce à une caution offerte par la municipalité du Canton d'Orford, la station possède déjà une marge de crédit de 500 000 $. Celle-ci deviendrait inutile et serait abandonnée.

Depuis l'entrée en scène de la Corporation ski et golf Mont Orford, le centre de ski et le terrain de golf ont connu des années rentables. Un déficit a par contre été enregistré au terme de la dernière année financière. Les faibles chutes de neige survenues pendant l'hiver 2016 expliqueraient en bonne partie ce résultat.

La Tribune a contacté différents intervenants reliés à la MRC, mais tous ont refusé de commenter le dossier. Le préfet Jacques Demers a toutefois admis que des annonces importantes seront faites jeudi prochain, après la prochaine assemblée publique du conseil des maires. « On aura de bonnes nouvelles à dévoiler », a-t-il concédé

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer