La MRC de Coaticook se branche sur l'électromobilité

Le maire de Coaticook Bertrand Lamoureux, le député... (La Tribune, Eve Bonin)

Agrandir

Le maire de Coaticook Bertrand Lamoureux, le député de Saint-François Guy Hardy, le maire de Saint-Malo et préfet de la MRC de Coaticook Jacques Madore, et la directrice à l'électrification des transports chez Hydro-Québec France Lampron participaient jeudi au lancement du réseau de bornes de recharge public du Circuit électrique de la MRC de Coaticook.

La Tribune, Eve Bonin

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Coaticook) La MRC de Coaticook apparaît désormais sur la carte des itinéraires proposés aux électromobilistes du Québec souhaitant faire escale pour un plein d'énergie. On a inauguré jeudi un tout nouveau réseau de onze bornes de recharge destinées aux véhicules électriques, déployé dans sept municipalités de la région.

Le lancement officiel du réseau de bornes de recharges public du Circuit électrique de la MRC de Coaticook s'est déroulé dans le stationnement du Pavillon des arts et de la culture, tout près de la nouvelle borne de recharge rapide à 400 volts, l'une des quatre seules en Estrie avec celles installées à Lac-Mégantic, Magog et Melbourne.

Partenaire dans le financement du projet avec la MRC et Hydro-Québec, la Ville de Coaticook compte en tout cinq bornes, dont quatre de recharge standard à 240 volts. Les six autres bornes de recharge standard du réseau sont installées à Barnston-Ouest, Compton, East Hereford, Waterville, Saint-Malo et Saint-Venant-de-Paquette.

« La MRC a commencé à réfléchir à ce réseau au début de 2016, alors que des municipalités du territoire songeaient à implanter des bornes. On a rapidement décidé d'en faire un projet régional » a expliqué Jacques Madore, maire de Saint-Malo et préfet de la MRC de Coaticook. « Les électromobilistes doivent planifier différemment leurs déplacements, en fonction des bornes qui couvrent le territoire. Il nous apparaissait donc logique de réfléchir au déploiement de ces bornes à l'échelle de la MRC. »

La MRC contribue au projet via son fonds de développement, et le préfet ouvre la porte à l'installation de nouvelles bornes sur le territoire. « D'autres municipalités ont signalé leur intérêt de se joindre au réseau l'an prochain. La MRC s'est engagée à leur donner le même soutien financier qu'à celles de l'an 1. »

Le maire de Coaticook, Bertrand Lamoureux, a souligné l'importance stratégique de pourvoir sa ville de telles installations. « Étant donné notre position géographique, les bornes de recharge permettent aux visiteurs américains de faire le plein quand ils sont de passage dans notre région. Cela nous semblait un excellent moyen de rétention touristique, ce qui entraîne des retombées économiques importantes. »

La directrice à l'électrification des transports chez Hydro-Québec, France Lampron, se réjouissait de l'annonce de ce projet régional, un modèle encore peu répandu malgré l'intérêt grandissant des collectivités envers le transport électrique. « Faire l'inauguration de 11 bornes la même journée, c'est du pur bonheur. On a commencé le circuit en 2012 avec 40 bornes, il y en a aujourd'hui 730 au Québec. Ça devient de plus en plus en plus concret. »

« Les experts prévoient que d'ici 18 à 24 mois, il va y avoir une accélération de la pénétration du marché par les véhicules électriques. Ici, dans la MRC de Coaticook, vous allez être prêts. »

Le réseau de recharge public Circuit électrique compte 9500 membres à travers le Québec. Il faut environ 3 à 4 heures pour une recharge complète de la batterie d'un véhicule électrique sur une borne standard, tandis que la borne rapide permet une recharge en 30 minutes seulement. Les coûts d'utilisation varient de 1 $ à 10 $ l'heure selon le type de borne utilisée.

Les voitures électriques à l'honneur

Déterminée à promouvoir l'utilisation des voitures fonctionnant à l'électricité, l'Association des véhicules électriques du Québec (AVEQ) tiendra deux journées d'essais routiers dans le cadre de la Foire écosphère des Cantons-de-l'Est, prévue les 24 et 25 septembre à Magog.

Les personnes souhaitant faire l'essai d'une voiture électrique sont invitées à participer à l'activité pilotée par l'AVEQ. Les gens pourront monter à bord de véhicules de marques Tesla, Nissan, Chevrolet, BMW et Hyundai lors des deux journées d'activités de la Foire écosphère.

Directeur régional de l'AVEQ, Claude Harvey croit que l'organisation qu'il représente est bien placée pour offrir des renseignements et des conseils à la population.

« On désire notamment que les gens comprennent comment fonctionnent les recharges et les bornes. On les amène à découvrir ce qu'est la conduite d'une voiture électrique. Et, puisqu'on ne vend pas de véhicule, on est neutre », explique M. Harvey.

L'an dernier, l'AVEQ avait organisé une activité semblable à Magog et de nombreuses personnes avaient accouru. « Il y avait eu 250 essais routiers en trois heures », se rappelle avec fierté le directeur régional de l'AVEQ.

Claude Harvey soutient d'ailleurs que la population de l'Estrie est attirée par les « véhicules électriques ». Il appuie son constat sur des chiffres que possède l'organisation à laquelle il appartient.

« Entre mai 2015 et août 2016, le nombre de voitures électriques a augmenté de 115 pour cent en Estrie, remarque-t-il. La hausse a été 88 pour cent pour le Québec en entier durant la même période. »

D'après Claude Harvey, le Québec est capable d'atteindre le cap des 100 000 voitures électriques avant la fin de 2020, un objectif fixé par le gouvernement provincial. L'Estrie apportera un sérieux coup de main au reste de la province si sa population continue de démontrer un fort intérêt pour ce type de véhicule.

La Foire écosphère des Cantons-de-l'Est aura lieu dans le stationnement Cabana, en bordure de la route 112. Les essais routiers se dérouleront entre 13 h et 17 h à chacun des deux jours de l'événement. Avec Jean-François Gagnon

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer