Bianca Bolduc: «Mon foie n'a plus de trace de cancer!»

Six mois après avoir reçu un verdict de... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

Six mois après avoir reçu un verdict de cancer généralisé avec métastases au foie, la Magogoise Bianca Bolduc a finalement reçu la nouvelle tant attendue.

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) « Mon foie ne présente plus aucune trace de cancer! »

Six mois après avoir reçu un verdict de cancer généralisé avec métastases au foie, la Magogoise Bianca Bolduc a finalement reçu la nouvelle tant attendue.

Rappelons que quatre allers-retours en Allemagne ont été nécessaires à cette guérison, ajoute-t-elle sur sa page Facebook.

« Mes os et mes ganglions étaient également atteints et le sont toujours puisqu'en Allemagne nous n'avons traité que le foie », rappelle-t-elle.

« Je vous l'avais bien dit que c'est moi qui aurais le dernier mot! Je le savais jusqu'au fond de mes tripes. Sans aucun doute possible. »

Mme Bolduc rencontrera son médecin à l'hôpital Fleurimont du CHUS dans quelques semaines et pourra en savoir plus sur son état de santé général.

« Ça n'a pas été facile. Je ne cacherai pas que ces traitements ont été très difficiles à surmonter en plus du décalage horaire et des déplacements par voies aériennes. J'ai dû surmonter douleurs et beaucoup de fatigue. Jamais je n'ai voulu lâcher! », assure-t-elle.

« Je revois mon oncologue du CHUS Fleurimont à la fin septembre et il devrait, lui aussi, confirmer les résultats du scan passé en Allemagne. »

Bianca Bolduc tient à remercier tous ceux qui l'ont soutenue au cours des derniers mois, notamment en amassant des sommes importantes permettant à cette mère de famille de se rendre en Allemagne pour des traitements.

« Je ne remercierai jamais assez mon ange gardien, Renaud Légaré, lui qui a déployé tout son temps et son courage pour organiser la collecte

de fonds ainsi que toute la population de son soutien, ce qui m'a permis de croire à l'incroyable selon des médecins d'ici », lance-t-elle.

« Maintenant que la page est tournée sur un terrible chapitre, je songe déjà à reprendre mes bonnes habitudes, comme le yoga, le zumba ainsi qu'une saine alimentation. Car vous vous en doutez sûrement, mon travail n'est pas terminé. Je dois maintenir ce que j'ai acquis. »

Rappelons que Bianca Bolduc, une femme de 44 ans mère de deux jeunes enfants, a subi ses traitements médicaux à Frankfort, en Allemagne, au cours des derniers mois. Elle s'est tournée vers le médecin Thomas Vogl, après avoir épuisé les possibilités de soins non palliatifs au Québec.

Malgré la bonne nouvelle, elle ne tient pas à donner des entrevues aux médias pour le moment, mentionne à son tour M. Légaré. « La guérison de Bianca est notre seul objectif. Par respect pour les gens qui ont permis d'amasser plus de 64 000 $, nous avons publié la nouvelle pour les informer », dit-il.

« Pour la suite, nous tenterons d'être aussi transparents que possible, mais les efforts sont concentrés sur sa guérison. »

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer