Au Grenier des petits déménage dans plus grand

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Drummondville) La petite aventure de Mélanie Henry et Pascal Raymond a des idées de grandeurs. Les propriétaires de la boutique Au Grenier des petits déménageront leurs pénates au 715 rue Saint-Pierre à Drummondville, dans un bâtiment qui leur permettra de doubler leur superficie de vente d'articles pour enfants.

«Il s'agit de notre troisième agrandissement. Nous sommes à l'étroit ici. Cette fois, nous aurons le magasin de nos rêves», affirme M. Raymond.

Le jeune couple a déjà procédé à l'achat du nouveau bâtiment et est à effectuer les modifications nécessaires. On s'attend à ce que le commerce de 929 mètres carrés (10 000 pieds carrés) soit prêt pour les Fêtes, mais on ne s'y installera pas avant janvier pour des raisons stratégiques.

Le nouveau grenier sera situé à quelques mètres à peine de l'ancien. Sa proximité est un atout indéniable puisqu'elle permettra aux clients de s'y retrouver rapidement. Le fait de doubler la surface de vente permettra l'ajout de nouvelles gammes de produits. On ne prévoit toutefois pas diversifier l'offre.

«Nous aurons de nouveaux meubles, plus d'accessoires et de jeux, mais nous n'avons pas l'intention d'offrir des vêtements par exemple. Nous allons continuer de nous concentrer sur ce que nous faisons bien», continue le copropriétaire.

Dans les petits pots...

L'idée de fonder Au Grenier des petits en 2005 provient de mauvaises expériences de magasinage d'accessoires pour bébés et enfants dans les commerces à grande surface. Le couple a décidé que les clients avaient droit à un meilleur service et défini que le besoin était bien réel.

«À part nous dire qu'un article était rouge ou bleu, le commis n'avait pas beaucoup d'information à nous donner au sujet des différents articles. On a alors décidé de créer un commerce avec des employés formés qui connaissent leurs produits. On ne regrette pas notre choix», dit Pascal Raymond.

Seule ombre au tableau, le couple n'a pris qu'une semaine de travail au cours des quatre dernières années. Ils espèrent que l'agrandissement leur permettra un peu de répit. L'équipe du Grenier passera de huit à dix travailleurs dès le début 2017 et on espère embaucher quatre autres personnes dans un avenir rapproché.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer