La croissance des TIC se poursuit à Magog

André Métras...

Agrandir

André Métras

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Le secteur des technologies de l'information et des communications (TIC) a continué à croître à Magog durant la saison estivale grâce aux efforts déployés par Magog technopole pour stimuler la croissance de l'économie locale.

Selon les informations transmises par Magog technopole, quatre PME « bien établies » et quatre entreprises en démarrage ont joint la communauté des TIC de Magog durant l'été.

La communauté TIC de Magog compte désormais 43 entreprises. « L'incubateur sur la rue des Pins et à l'Îlot du quai affichent presque complet, confirmant notre capacité à attirer des entreprises innovantes », soutient le directeur général de Magog technopole, André Métras.

Les entreprises qui composent la communauté TIC de Magog oeuvrent dans des domaines divers : sécurité haute technologie, robotique, bâtiments intelligents, effets spéciaux, conception de logiciels sur mesure, etc.

Une formation

Par ailleurs, la nouvelle École nationale de sécurité intégrée du Québec (ENSIQ), une organisation soutenue par Magog technopole, organise une formation qui portera sur les « différents concepts de base en sécurité intégrée. »

La formation en question, qui aura lieu les 6, 20 et 26 octobre prochain à Magog, s'adresse principalement aux propriétaires de petites et moyennes entreprises.

Encore toute jeune, l'ENSIQ aimerait offrir un diplôme de type professionnel et une attestation d'études collégiales. Elle tente actuellement d'obtenir du financement pour « aménager ses infrastructures ».

Partager

À lire aussi

  • Magog Technopole prépare la relève

    Affaires

    Magog Technopole prépare la relève

    Accumulant les succès depuis son arrivée à la tête de l'organisme Magog technopole, André Métras se prépare malgré tout à passer le flambeau à une... »

  • Une «aide significative» pour Magog technopole ?

    Archives

    Une «aide significative» pour Magog technopole ?

    Jugeant que l'organisme Magog technopole mérite un meilleur soutien, le député d'Orford, Pierre Reid, tente de lui obtenir une « aide gouvernementale... »

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer