Karine Vallières recrute chez les caquistes

Philippe Girard se joint à l'équipe de la... (La Tribune, Yvan Provencher)

Agrandir

Philippe Girard se joint à l'équipe de la députée du comté de Richmond, Karine Vallières, à titre de conseiller politique principal et responsable du bureau de circonscription.

La Tribune, Yvan Provencher

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Danville) Philippe Girard, candidat de la Coalition Avenir Québec dans Sherbrooke lors des élections provinciales de 2012 et 2014 et qui encore la semaine dernière occupait la fonction de recherchiste à l'Assemblée nationale pour l'aile parlementaire de la CAQ, se joint à l'équipe de la députée du Parti libéral du comté de Richmond, Karine Vallières, à titre de conseiller politique principal et responsable du bureau de circonscription.

«J'ai remis ma démission dimanche dernier, le fruit d'une longue réflexion après avoir senti que la CAQ se détachait de sa mission première, se faisant clientéliste à des fins électoralistes. Une bonne partie de la CAQ vient de partisans déçus du Parti Québécois alors que la CAQ tend vers un nationalisme qui se tourne vers du protectionnisme identitaire. On s'éloigne du vrai monde», a fait part Philippe Girard en expliquant sa démission pour des différences au niveau des valeurs organisationnelles, stratégiques et, désormais, idéologiques.

Bénéficiant d'une formation en sciences politiques appliquées avec une spécialisation en communications de l'Université de Sherbrooke, il a débuté son parcours à titre de gestionnaire chez SYKES, un centre d'appel, service à la clientèle, à Sherbrooke. En 2012, il faisait face à Jean Charest à titre de candidat de la CAQ et récidivant cette fois en 2014 face à l'actuel député et ministre, Luc Fortin. La même année, il fit un bref passage à la radio 107,7 à titre de chroniqueur avant d'occuper le poste de recherchiste à l'aile parlementaire de la CAQ.

Philippe Girard demeure convaincu de la grande qualité de gens de la CAQ qui contribuent au débat politique au même titre que les autres partis. «Je ne serai pas là pour faire campagne contre la CAQ.» À ce propos, il rejoint la députée Karine Vallières, sa nouvelle patronne. «Comme députée, je n'ai pas des lunettes partisanes, je n'ai jamais fait campagne contre des personnes, j'ai présenté qui je suis et le parti politique que j'ai choisi pour faire valoir les besoins de mes concitoyens».

C'est la députée qui l'a approché après qu'il lui ait annoncé sa démission à titre d'employé de la Coalition Avenir Québec. «Je connais Philippe depuis que nous avons fait des débats lors de la campagne électorale de 2012. Son tempérament posé, sa maîtrise des dossiers et son désir de faire changer les choses m'ont vite interpellée. Nous avons toujours gardé contact et c'est sans hésitation que j'ai demandé à le rencontrer!»

De son côté, Philippe Girard a été surpris de l'appel de Karine Vallières, mais ravi en même temps. «Elle représente tellement ce qui était à la base ma motivation en politique: être collé sur la réalité, vivre le terrain et pousser pour faire avancer les enjeux qui préoccupent les gens de nos communautés, ceux pour qui on travaille au quotidien».

Ce n'est pas le premier coup d'éclat de Karine Vallières en cette matière, un autre membre de son équipe a été organisateur d'un candidat du PQ lors de la dernière élection provinciale.

Philippe Girard entrera en poste au bureau de comté de la circonscription de Richmond le 12 septembre prochain. Il remplacera à titre de conseiller politique Olivier Dickson qui assume maintenant le rôle de conseiller politique au Cabinet du ministre de la Santé et des Services sociaux.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer