La CAQ s'amène à Lac-Mégantic pour un BBQ familial

François Legault... (Archives La Presse)

Agrandir

François Legault

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Alors que les projecteurs sont braqués sur la Coalition avenir Québec (CAQ) concernant les questions d'immigration, François Legault s'amène en Estrie.

La CAQ organise un BBQ familial de Lac-Mégantic samedi en fin de journée. Le chef de la CAQ sera au Camping Baie des sables où l'événement se tiendra.  La Coalition avenir Québec a tenu dans cette ville son caucus des députés en octobre 2013.

 

Seuil d'immigration annuel

Il sera certainement question de la volonté du parti de faire baisser de 20 pour cent du seuil d'immigration annuel au Québec, de 50 000 à 40 000.

Au rythme où vont les choses, l'immigration menace le français au Québec dans 25 ans, «c'est mathématique», a-t-il plaidé, mardi, à la dernière journée du caucus de ses députés réunis à Saint-Jérôme pour préparer la session parlementaire d'automne.

À coup de 50 000 immigrants par an, «c'est inquiétant d'abord pour Montréal, mais aussi éventuellement pour l'ensemble du Québec», a-t-il dit.

Le maintien du seuil actuel n'est «pas défendable» parce que le processus actuel d'intégration constitue un «échec, connaît de sérieux ratés», a soutenu le chef de la CAQ.

Le taux de chômage chez les nouveaux arrivants atteint 18 pour cent, tandis que 200 000 immigrants au Québec ne maîtrisent pas le français, a-t-il argué.

Mais au lieu d'aborder le «sujet sensible» du seuil d'immigration, le premier ministre Philippe Couillard «pète les plombs et insulte tout le monde», a déploré son adversaire caquiste.

«C'est clair que M. Couillard a un malaise à limiter l'immigration, a un malaise à défendre le français», a-t-il dit.

Il soupçonne l'influence de l'Arabie saoudite sur M. Couillard, qui y a travaillé, ou encore l'intérêt clientéliste du Parti libéral, dont beaucoup d'électeurs sont de diverses origines.

«Est-ce que c'est son voyage en Arabie saoudite? Son approche multiculturaliste? La défense de certains groupes à l'intérieur du Parti libéral?»

Ce faisant, M. Couillard ne remplit pas ses devoirs de défense du seul peuple de langue française en Amérique du Nord, estime M. Legault.

Le leader caquiste a aussi répondu à l'argument voulant qu'il fallait davantage d'immigration pour solutionner le défi démographique du Québec.

Ceux qui dans la communauté d'affaires veulent davantage d'immigrants, comme la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, sont des «lobbies» qui veulent obtenir du «cheap labor» en faisant baisser les salaires, a dénoncé M. Legault.

Il vaudrait mieux lutter contre le décrochage scolaire afin d'augmenter la population active et former des travailleurs qualifiés, a-t-il poursuivi.

Une réduction de 10 000 immigrants par an ramènerait le seuil à son niveau d'avant 2003. La CAQ fait remarquer que depuis 2003, les libéraux ont haussé le seuil de 25 pour cent, mais en augmentant les dépenses du ministère de l'Immigration de seulement cinq pour cent.

Le gouvernement s'est empressé de répliquer aux propositions de François Legault en l'accusant de vouloir diviser les Québécois.

 

-  Avec La Presse Canadienne

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer