La grève est terminée au Maxi de Lac-Mégantic

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Lac-Mégantic) Après 36 jours de grève, les quelque 60 employés du supermarché d'alimentation MAXI de Lac-Mégantic ont accepté l'entente de principe intervenue entre leur employeur Loblaw et leur syndicat lié à la Centrale des syndicats démocratiques (CSD).

Réunis en assemblée générale jeudi, c'est dans une proportion de 90 pour cent que les employés ont voté en faveur de l'acceptation de cette entente de principe, conclue en présence d'un médiateur.

Celle-ci prévoit des augmentations de salaires de 2 pour cent, chaque année de la convention collective, pour un total de 12 pour cent sur les six ans prévus pour sa durée. Également, l'entente comprend une diminution importante du nombre d'heures nécessaire pour progresser dans l'échelle des salaires, soit de 600 à 500 heures.

Une prime de 0,75 $ à tout travailleur atteignant 700 heures travaillées, une bonification de tous les taux horaires à l'échelle, la création de trois nouveaux postes réguliers, de même qu'un boni de 4 pour cent à la signature pour les salariés qui se trouvaient au travail lors de la tragédie du 6 juillet 2013, à Lac-Mégantic, et de 2 pour cent pour ceux embauchés ultérieurement, ont également été obtenus.

La volonté de Maxi de rouvrir son magasin de Lac-Mégantic le plus rapidement possible a été transmise au syndicat. La signature de la convention collective était prévue le 26 août. L'ouverture du magasin ne devrait pas tarder par la suite, car des fournisseurs variés s'affairaient déjà à remplir les tablettes du magasin tôt vendredi matin.

Le groupe Loblaw emploie près de 40 000 personnes dans la province, au sein de ses 400 magasins de différentes bannières.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer