La Savonnerie des diligences déménagera

Marie-Ève Lejour, présidente-directrice générale de la Savonnerie des... (La Tribune, Jean-François Gagnon)

Agrandir

Marie-Ève Lejour, présidente-directrice générale de la Savonnerie des Diligences

La Tribune, Jean-François Gagnon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Eastman) Qui aurait pu prédire que la Savonnerie des diligences connaîtrait un tel succès? Ayant enregistré une croissance presque fulgurante au cours des dernières années, cette entreprise située à Eastman est maintenant trop à l'étroit dans ses locaux actuels et prévoit déménager bientôt dans un bâtiment tout neuf au pied du mont Orford.

Comptant une dizaine d'employés permanents, la Savonnerie des diligences a vu son chiffre d'affaires exploser ces dernières années. « En 2014 et 2015, on a eu une croissance de 50 pour cent et, pour 2016, ça s'annonce très bien aussi », confie la présidente-directrice générale de la Savonnerie des Diligences, Marie-Ève Lejour.

Fondée il y a 11 ans, la PME vend maintenant ses produits dans 130 points de vente. Et les ventes moyennes sont en hausse dans la large majorité des commerces qui offrent ses savons.

Marie-Ève Lejour croit que le projet des légendes, lancé par son entreprise en 2012, a joué un rôle important. « Nous avons écrit quelques dizaines de légendes que nous avons reliées à nos produits. Ça a aidé les gens à nous reconnaître », estime la propriétaire de la savonnerie.

L'accueil des touristes à la boutique à Eastman a également pu contribuer au succès de l'entreprise. « On reçoit les gens un à la fois et on leur présente ce qu'on fait en détail. Quand ils repartent, les touristes gardent un lien d'appartenance et c'est un plus pour nous. »

Évidemment, les partenariats développés avec des organisations tous azimuts, au cours des dernières années, n'ont pas nui à la réussite de l'entreprise. La PME a ainsi signé des contrats majeurs qui lui ont permis d'accroître sa production de façon significative.

Le projet de construction

Grâce à ses bonnes performances au plan financier, la Savonnerie a réussi à trouver du financement auprès d'une institution financière de la région. Elle investira 700 000 $ dans la construction d'un nouveau bâtiment qui accueillera tout son personnel à court terme.

La nouvelle construction abritera les bureaux de la PME, sa boutique et son atelier de fabrication de savons. Elle sera située en bordure de la route 112, à deux pas du lac Orford.

« Je ne nous voyais pas nous installer dans le village d'Eastman parce qu'on n'est pas une petite boutique. On est une fabrique de savons tout en étant un commerce de destination. L'endroit qu'on a trouvé pour bâtir est vraiment plein de potentiel », indique Mme Lejour.

La présidente-directrice générale de la Savonnerie des diligences est également heureuse de pouvoir rapprocher son entreprise de Magog puisque cette ville accueille de nombreux touristes tous les ans.

Le printemps prochain, la savonnerie devrait créer trois nouveaux emplois et il apparaît fort probable que l'entreprise continuera à embaucher du personnel par la suite.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer