Inauguration du Centre historique de la mine King

Joël Lightbound, député libéral fédéral de la Louis-Hébert,... (La Tribune, Nelson Fecteau)

Agrandir

Joël Lightbound, député libéral fédéral de la Louis-Hébert, Marc-Alexandre Brousseau, maire de Thetford Mines, Yvan Faucher, président du Musée minéralogique et minier, Luc Berthold, député conservateur de Mégantic-L'Érable, Paul Vachon, préfet de la MRC des Appalaches, François Cinq-Mars, dg du Musée minéralogique et minier, Émilie Marcoux-Mathieu, attachée politique du ministre Laurent Lessard, et Mathieu Cliche, directeur général de la caisse Desjardins.

La Tribune, Nelson Fecteau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Thetford Mines) C'est sous un soleil de plomb que des dizaines d'invités, mineurs, élus, dignitaires et hommes d'affaires ont assisté hier après-midi à l'inauguration officielle de la première phase du Centre historique de la mine King mettant ainsi un point final à une aventure qui aura duré 10 ans.

Premier à prendre la parole, le président du Musée minéralogique et minier de Thetford Mines, M. Yvan Faucher, a affirmé qu'il s'agissait d'une grande journée pour lui. « Le site offre un réel potentiel de développement touristique. C'est un site fort représentatif de notre région et nous continuerons à le développer en amorçant bientôt la phase 2! », a-t-il lancé sans ambages.

Représentant le ministre responsable de DEC, Navdeep Bains, le député libéral de Louis Hébert, M. Joël Lightbound, avait une autre bonne nouvelle à livrer. Le MMM de Thetford Mines s'est vu octroyer une aide financière non remboursable de 450 000 $ pour concevoir, construire et mettre en place des stations d'interprétation, aménager des installations de la mine et installer un système d'éclairage architectural ainsi qu'un système anti-intrusion et de communication.

Cette contribution financière a porté à 1 381 000 $ la contribution financière du gouvernement fédéral dans la phase 1 du projet.

Tous les intervenants, du préfet de la MRC des Appalaches, M. Paul Vachon, au député de Mégantic-L'Érable et ex-maire de Thetford Mines, M. Luc Berthold, en passant par le maire Marc-Alexandre Brousseau et le directeur général du MMM, M. François Cinq-Mars, ont souligné l'importance de conserver et de mettre en valeur le patrimoine minier.

« C'est un nouveau chapitre qui s'ajoute à notre histoire », de déclarer Mme Émilie Marcoux, attachée politique du député-ministre Laurent Lessard. « Nous serons là pour les phases 2 et 3 », a-t-elle déclaré.

Historien de formation, le préfet de la MRC des Appalaches a tenu un discours qui lui a valu des applaudissements nourris. « KB 3 c'est un geste de fierté et de dignité, un devoir de mémoire... KB 3 c'est aussi l'avenir, ce sont des millions de tonnes de résidus qui seront un jour réexploitées », a affirmé Paul Vachon.

Le maire de Thetford Mines, M. Marc-Alexandre Brousseau, a déclaré qu'en quelque sorte, KB 3 représentait les fondations de la ville. « On va bâtir l'avenir sur du solide. KB 3 deviendra un lieu d'échange privilégié pour les anciens mineurs et contribuera à l'embellissement de notre ville. »

Pour Luc Berthold, présent à titre d'ancien maire de Thetford Mines, la réalisation de cette première phase du Centre historique de la mine King est la façon de redonner aux gens de Thetford ce que les gens de Thetford ont donné à cette industrie de l'amiante chrysotile.

Ne reste plus maintenant qu'à accueillir les 11 000 visiteurs escomptés annuellement sur le site du chevalement de l'ancienne mine King.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer