Partager la culture avec Crocus

Talie Auger et Maélie Boisvert ont participé à... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

Talie Auger et Maélie Boisvert ont participé à l'inauguration du croque-livres Crocus, jeudi, devant la bibliothèque municipale Micheline-Gilbert à Saint-François-Xavier-de-Brompton. Elles posent avec l'agent de développement aux loisirs Raymond Pélissier et le maire Claude Sylvain.

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Saint-François-Xavier-de-Brompton) La municipalité de Saint-François-Xavier-de-Brompton est la première de la MRC du Val-Saint-François à inaugurer son croque-livres. C'est dans une ambiance amicale et humoristique que le ruban a été coupé par les enfants, jeudi, pour officialiser le tout, devant la bibliothèque Micheline-Gilbert.

L'arrivée de « Crocus » au village signifie d'abord un lieu de « partage culturel », explique le conseiller municipal Adam Rousseau. Le projet du croque-livres survient dans la foulée de la nouvelle politique familiale de la municipalité, alors qu'au Québec, environ 500 croque-livres sont en activité pour promouvoir la lecture.

Lors de l'inauguration, le député fédéral Alain Rayes a félicité la Municipalité pour sa politique familiale et a dit trouver « extraordinaire » cet engagement et ce désir de poser un geste concret pour la famille. Il a d'ailleurs mentionné qu'il participerait au projet de lecture en déposant éventuellement un livre dans « Crocus ».

« Le croque-livres nous provient du groupe Éveil à la lecture et écriture (ÉLÉ) et ValFamille. C'est eux qui ont monté le projet pour en avoir dans toutes les municipalités du Val-Saint-François. Ils nous l'ont offert gratuitement et on a répondu certainement », met en perspective Raymond Pélissier, agent de développement aux loisirs à Saint-Xavier-de-Brompton.

« C'est quelque chose de plus pour les municipalités et les familles. On a monté le croque-livres avec les enfants et on a un super projet. Une subvention du Pacte rural permettra à chaque municipalité d'en avoir un », précise-t-il.

Pour stimuler la lecture

Le croque-livres vise principalement les enfants âgés de 0 à 12 ans. Le principe est d'y prendre un livre et d'en remettre un autre pour assurer un roulement. « On veut permettre aux jeunes d'avoir accès aux livres quand ils le veulent », explique l'agent de développement aux loisirs.

La municipalité de Saint-François-Xavier-de-Brompton espère que le croque-livres suscitera de l'intérêt. « On espère que le croque-livres servira et que les gens se l'approprieront et aussi qu'ils le respecteront comme une bibliothèque, un partenaire ou un ami. Il y a une personnalité que les enfants lui ont donnée. On s'attend aussi à ce que les gens en prennent soin », insiste M. Pélissier.

Environ une dizaine de jeunes du service d'animation estival ont participé à la mise sur pied du croque-livres. « Ce projet, ça appartient aux jeunes. C'est eux qui l'ont monté, dessiné et qui lui ont donné une personnalité »,

relate M. Pélissier.

« Cet événement va faire boule de neige dans le reste de la MRC. On souhaite en avoir 17 dans le Val-Saint-François. Valcourt pourrait être le prochain endroit à emboîter le pas en septembre. C'est un beau projet et on est très fier que ça parte ici », précise Danielle Bédard, une bénévole du programme ÉLÉ.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer