La mise en valeur de la maison Merry officialisée

Les ministres Luc Fortin, Pierre Reid et Mélanie... (Spectre Média, René Marquis)

Agrandir

Les ministres Luc Fortin, Pierre Reid et Mélanie Joly ainsi que le député fédéral de Brome-Missisquoi, Denis Paradis, et la mairesse de Magog, Vicki May Hamm, étaient présents lors de la conférence de presse tenue vendredi à l'arrière de la maison Merry.

Spectre Média, René Marquis

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Plus de doute possible, le projet de restauration et de mise en valeur de la maison Merry à Magog se concrétisera comme prévu. La Ville de Magog a jusqu'à présent recueilli 3,33 millions $ pour ce projet et tout laisse croire que les 170 000 $ manquants seront relativement faciles à dénicher auprès de donateurs privés.

Hier, la ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly, s'est déplacée à Magog pour annoncer que le gouvernement du Canada versera 600 000 $ à la Ville de Magog pour permettre la réalisation du projet. Cet argent proviendra du Fonds du Canada pour les espaces culturels.

« C'est un patrimoine important qui sera mis valeur, a déclaré Mme Joly. Des initiatives semblables, ça parle de notre histoire et de notre identité, deux éléments auxquels on est attaché. En plus, pour nous, les investissements dans les infrastructures sont primordiaux. »

Le projet de la Ville de Magog était entièrement ficelé quand Ottawa a pris la décision de le financer. Cela a vraisemblablement joué en faveur de la municipalité, car le fédéral cherche à stimuler la croissance économique à brève échéance.

Le ministre de la Culture et des Communications du Québec, Luc Fortin, a lui également fait une escale à Magog hier. Lors de son passage sur place, il a révélé que Québec octroie 500 500 $ au total à la Ville.

Une somme totale de 350 500 $ provient du ministère de la Culture et des Communications, qui a accepté de subventionner à la fois la restauration du bâtiment et le volet animation du futur « lieu de mémoire citoyen ». Le ministère des Affaires municipales, et de l'Occupation du territoire du Québec accorde pour sa part 150 000 $ par l'entremise de son Fonds conjoncturel.

De l'avis de Luc Fortin, la préservation de la maison Merry profitera à la région. « C'est important de la préserver, soutient-il. Il s'agit d'un des seuls bâtiments qui témoignent de l'époque coloniale en Estrie. Le projet favorisera l'essor touristique de la région. »

« Un beau cadeau »

Mairesse de Magog, Vicki May Hamm n'a pas caché sa satisfaction au cours de la conférence de presse tenue vendredi à l'arrière de la maison Merry, qui est située à l'angle des rues Principale Ouest et Merry Nord.

« C'est un beau cadeau que vous nous faites, a-t-elle lancé à Mélanie Joly et Luc Fortin durant une courte allocution pour remercier les deux ministres. Ça fait trois ans qu'on travaille sur le dossier. Et, aujourd'hui, on passe du rêve à la réalité. »

La portion patrimoniale de la demeure sera restaurée tandis que la partie arrière sera reconstruite. Grâce notamment à des technologies modernes, les futurs visiteurs du lieu pourront apprendre de multiples choses concernant le passé de la région.

Les plans et devis seront préparés à court terme. Difficile toutefois de prévoir à quel moment exactement les travaux s'amorceront. Cela dit, la Ville a l'intention de procéder à l'inauguration du lieu de mémoire citoyen à l'automne 2017.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer