Ottawa vient au secours des Sentiers Massawippi

Le fédéral vient au secours de l'organisme Les Sentiers Massawippi pour l'aider... (Photo tirée de Facebook par Jean Vincent)

Agrandir

Photo tirée de Facebook par Jean Vincent

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Le fédéral vient au secours de l'organisme Les Sentiers Massawippi pour l'aider à entretenir sa piste cyclable Sentier Nature Tomifobia.

Une aide financière de 52 250 $ pour effectuer des travaux de réfection au sentier est accordée, annonce la députée de Compton-Stanstead et ministre, Marie-Claude Bibeau.

La contribution non remboursable, consentie en vertu du Programme d'infrastructure communautaire de Canada 150 (PIC 150), permettra à l'organisme de restaurer les sections endommagées de la piste reliant Stanstead et Ayer's Cliff. Les travaux prévus comprennent l'installation de nouveaux ponceaux, la stabilisation de la digue, la réparation de deux ponts et l'amélioration de la signalisation.

Rappelons que Sentiers Nature Tomifobia a été en mesure de réparer la piste cyclable lourdement endommagée en 2015, permettant la relance de la saison de vélo le printemps dernier.

Importants dégâts

Au printemps 2015, le dégel a été désastreux pour la piste cyclable longeant la rivière Tomifobia. Le 7 avril 2015, le ruissellement printanier provenant des collines environnantes avait causé d'importants dégâts au kilomètre 16.

La valeur des travaux était estimée à environ 100 000 $. Mais on a pu les réaliser à un coût de 35 000 $.

Créé en 1990, l'organisme met à la disposition de tous les amateurs de plein air le Sentier Nature Tomifobia reliant Ayer's Cliff à Stanstead et conçu pour la pratique de sports variés comme le vélo, la marche, la raquette et le ski de fond. Ce sentier de 19 kilomètres est notamment relié au réseau cyclable du Vermont.

On examine la possibilité de poursuivre le développement de la piste cyclable vers Magog en passant par des routes via Sainte-Catherine-de-Hatley. Des discussions ont eu lieu, notamment avec le ministère des Transports, précise-t-il. On devrait procéder à des expropriations, ce qui rend le projet difficile.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer