Le mauvais temps cause des pannes et des dégâts

Un corridor de puissants vents a provoqué la fermeture de plusieurs routes,... (Photo collaboration spéciale Éric Beaupré)

Agrandir

Photo collaboration spéciale Éric Beaupré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Lefebvre) Un corridor de puissants vents a provoqué la fermeture de plusieurs routes, jeudi en mi-journée, sur le territoire des municipalités de L'Avenir et de Lefebvre, près de Drummondville.

Soumises à de fortes secousses, des lignes électriques ont été projetées au sol, provoquant à la fois perte d'électricité et fermeture de routes. À d'autres endroits, les éléments ont été suffisamment puissants pour briser des branches et même abattre des arbres matures.

Vers 14h30, Priscille Dupuis, une résidente de la route O'Brien de Lefebvre, était à donner un biberon à son nourrisson lorsqu'elle a entendu un bruit sourd provenant de la façade de sa maison. Elle s'est rendue près de son entrée pour s'apercevoir que le gigantesque arbre mature qui s'y trouvait était maintenant à l'horizontal.

« Je crois que la maison n'a pas été trop touchée, ça n'a pas fait un gros bruit. Nous n'avions toutefois plus d'électricité et je n'ai pas réussi à sortir de ma maison par devant parce que l'arbre obstruait », explique Priscille Dupuis.

La Croix-Rouge a été appelée sur les lieux afin de venir en aide à la petite famille qui sera hébergée le temps que l'on déplace l'arbre, répare la ligne électrique et effectue les réparations nécessaires à la structure de la maison, le cas échéant.

Le porte-parole du Service d'intervention d'urgence Centre-du-Québec (SIUCQ), Martin Sansfaçon explique que les conditions météorologiques ont causé beaucoup d'ennuits dans le secteur.

« Nous avons été appelés afin d'aider les policiers et les pompiers lors de plusieurs fermetures de route et nous avons assisté à de nombreuses pannes de courant. Les gens d'Hydro-Québec sont intervenus sur plusieurs sites afin de rétablir l'électricité. Ils en ont eu pour plusieurs heures », raconte-t-il.

Plusieurs dizaines de résidences ont été touchées par la tempête. Plusieurs travailleurs ont eu toute une surprise en rentrant du boulot, remarquant la présence de branches ou d'arbres complets dans leur entrée. Dans un effort de solidarité, les gens des deux communautés concernées se sont serré les coudes et ont sorti scies en chaîne et tracteurs afin de permettre à tous de retrouver accès à leur terrain rapidement.

Circulation

On signale aussi des pannes électriques ailleurs en Estrie. À Sherbrooke, l'électricité a aussi manqué dans certains coins de la ville. Les pannes ont causé des problèmes de circulation. 

Le Service de police de Sherbrooke a dû dépêcher un agent à l'intersection des rues King Ouest et Jacques-Cartier pour suppléer aux feux de circulation inopérants.

Les pompiers ont été demandés sur la rue des Grands-Monts pour «une présence de fumée» signalée.

Alerte

Environnement Canada avait émis une alerte d'orages violents pour tous les secteurs de la région estrienne.

On précisait que l'orage violent pouvait produire des rafales, de la grêle pouvant atteindre la taille d'une pièce de cinq cents et de la pluie forte.

La pluie a débuté vers 16h dans la région de Sherbrooke. L'Estrie a été traversée par une ligne d'orages venant de la Montérégie et se dirigeant vers le Maine.

- Avec Claude Plante

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer