Desjardins ferme deux points de service

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Sainte-Clotilde-de-Horton) Afin de compenser la fermeture de ses points de service de Sainte-Clotilde-de-Horton et de Saint-Norbert-d'Arthabaska, la Caisse Desjardins des Bois-Francs a remis 130 000 $ aux deux municipalités.

Sainte-Clotilde-de-Horton utilisera la moitié des 100 000 $ qui lui ont été attribués afin de créer des incitatifs pour les nouvelles familles qui souhaiteraient s'installer sur son territoire. L'autre moitié de la somme sera consentie à l'amélioration des parcs.

On entend, entre autres, offrir une cure de rajeunissement au parc Rousseau, en plus d'y ajouter des jeux d'eau, un projet de près de 55 000 $. On envisage également de doter le parc Landry d'un gazebo, de panneaux historiques et d'une halte cycliste.

À Saint-Norbert, la somme de 30 000 $ provient de la vente du bâtiment qui abritait la Caisse. Ce montant servira en partie à financer un projet majeur évalué à 350 000 $ qui consiste à construire un nouveau vestiaire à proximité de la patinoire. On désire également aménager une halte cycliste à l'angle des rues Prince et des Loisirs et se doter d'un panneau numérique.

La Caisse des Bois-Francs a maintenant fermé huit de ses points de services ruraux au cours des dernières années. Elle compte six centres de services, dont deux à Victoriaville et un centre dans les municipalités de Warwick, Daveluyville, Ham-Nord et Kingsey Falls.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer