Centre-du-Québec: la table des préfets succède à la CRÉ

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Victoriaville) Afin de pallier l'abolition de leur conférence régionale des élus (CRÉ), les maires du Centre-du-Québec ont choisi de donner davantage de pouvoir à la table des préfets. Celle-ci sera notamment responsable de l'attribution du Fonds de développement des territoires.

Au cours des derniers mois, les membres de la table ont rencontré les organisations qui avaient conclu des ententes avec la CRÉ et qui bénéficiaient de son soutien. Ils se sont également entretenus avec les représentants des divers ministères et organismes gouvernementaux de la région. La nécessité de la collaboration des bureaux régionaux des ministères et organismes à l'Élaboration d'un nouveau modèle de gouvernance régionale a alors été clairement évoquée.

«La table des préfets poursuit ses travaux en vue de mettre en place un mécanisme de dialogue entre les différentes instances et un mode de fonctionnement qui permettra d'atténuer le plus possible les impacts liés à cette réorganisation. Nous nous employons à trouver des façons de faire novatrices, mais le milieu doit prendre conscience de la réalité avec laquelle nous devons composer, qui est celle d'une diminution significative des ressources humaines et financières. Nous invitons ainsi nos partenaires à tenir compte de cette nouvelle réalité territoriale dans la contribution qu'ils souhaitent apporter au développement régional afin de pouvoir, ensemble, consolider le dynamisme du Centre-du-Québec», indique le président de la table des préfets, Lionel Fréchette.

L'abolition de la CRÉ du Centre-du-Québec a des répercussions importantes sur la prestation des services de soutien et sur le financement disponible. À la diminution des ressources financières auparavant consacrées aux organisations régionales se sont ajoutées des suppressions de postes. Les 18 personnes qui oeuvraient à la CRÉ ainsi qu'une quinzaine d'autres dont les fonctions touchaient à l'appui au développement ont vu leurs emplois être supprimés.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer