La saison de vélo est lancée le long de la Tomifobia

L'organisme Sentiers Nature Tomifobia a été en mesure de réparer la piste... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) L'organisme Sentiers Nature Tomifobia a été en mesure de réparer la piste cyclable du sentier lourdement endommagée au printemps 2015. La saison de véloest donc lancée entre Stanstead et Ayer's Cliff.

«Nous avons réussi à faire les travaux grâce à des dons et du bénévolat», explique Hubert Lavigne, un membre du conseil d'administration.

«Les travaux ont été terminés l'automne dernier. Il y a eu aussi des travaux faits par la municipalité de Stanstead. La piste cyclable et pédestre est ouverte d'un bout à l'autre.»

Rappelons que le dégel a été désastreux pour la piste cyclable longeant la rivière Tomifobia. Le 7 avril 2015, le ruissellement printanier provenant des collines environnantes avait causé d'importants dégâts.

Un ponceau obstrué par d'importantes accumulations de glace et de débris a empêché l'eau de suivre son cours normal. Au kilomètre 16 de la piste cyclable, un tronçon s'est effondré sur 91 mètres de long et jusqu'à sept mètres de profondeur.

On avait dû aménager une voie de contournement pour permettre aux cyclistes en provenance d'Ayer's Cliff de se rendre à Stanstead.

M. Lavigne évalue la valeur des travaux à environ 100 000 $. Mais on a pu les réaliser à un coût de 35 000 $. «Avec des bénévoles, on peut faire de grandes choses», lance-t-il.

«Nous avons tenu des activités de financement, comme un brunch, et nous avons eu des dons. Ça nous a permis d'amasser l'argent qu'il nous fallait.»

Les projets ne manquent pas pour améliorer le sentier, ajoute-t-il. Mais les sous et la relève, oui.

On aimerait que la piste cyclable soit incluse dans le réseau de la Route verte. «Ça nous permettrait d'obtenir des subventions», dit-il.

«Nous devons réparer deux ponts. Il faudra faire avec les moyens du bord avec ce que nous avons. Mais il y a des normes à respecter. C'est très sévère, car il faut protéger l'environnement.»

On examine la possibilité de poursuivre le développement de la piste cyclable vers Magog en passant par des routes via Sainte-Catherine-de-Hatley. Des discussions ont eu lieu, notamment avec le ministère des Transports, précise-t-il. On devrait procéder à des expropriations, ce qui rend le projet difficile.

On regarde aussi vers les États-Unis où on travaille à relier une piste cyclable à celle des Sentiers Nature Tomifobia à Stanstead. «Il y a un projet et nous sommes en attente», note Hubert Lavigne. «Eux, aux États-Unis, ils ont plus de moyens que nous, à ce que je comprends...»

Sentiers Nature Tomifobia est un organisme sans but lucratif propriétaire et gestionnaire de la piste. On peut devenir membre ou faire un don au www.sentiernaturetomifobia.com/.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer