L'APTS dénonce le transfert de travailleurs des CLSC vers les GMF

L'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services... (Archives La Presse)

Agrandir

Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) L'Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS) dénonce le transfert de travailleurs sociaux des Centres locaux de services sociaux (CLSC) vers les groupes de médecine de famille (GMF) de la région.

Le syndicat s'inquiète de l'annonce faite par la direction du Centre intégré universitaire de santé et services sociaux de l'Estrie-CHUS (CIUSSS) qui prévoit qu'une trentaine de travailleurs sociaux de la région doivent être transférés d'ici décembre.

«Il s'agit d'un pas supplémentaire vers la privatisation du réseau de la santé et des services sociaux, dit Emmanuel Breton, responsable politique en Estrie de l'APTS. Les GMF sont des entités privées, gérées par des médecins et financées par les fonds publics.»

«Les professionnels, comme des techniciens en radiologie ou de laboratoire vont travailler pour des GMF et continuer d'être payés par le gouvernement.» Le syndicat craint que cette migration forcée des professionnels vers les GMF se traduise par l'abandon de missions essentielles des CLSC comme la prévention et la santé publique. «Les personnes les plus vulnérables seront encore une fois les grandes perdantes.»

En outre, les CLSC offrent des services à domicile, à l'école ou sur le lieu de travail, contrairement aux GMF. «Jusqu'à nouvel ordre, les GMF peuvent imposer des frais accessoires alors que les mêmes services sont offerts gratuitement en CLSC, affirme l'APTS. Des patients qui recevaient des services sans frais devront sortir leur porte-monnaie, ajoute Emmanuel Breton. Les médecins, administrateurs des GMF n'hésiteront pas à facturer leurs patients pour soi-disant couvrir leurs frais.» Pour l'APTS, les CLSC deviendront vite «des coquilles vides» s'ils ne reçoivent pas de budget supplémentaire.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer