L'ancienne mairesse Roy Laroche offre son piano au public

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Lac-Mégantic) Lac-Mégantic peut s'enorgueillir de joindre le mouvement des pianos publics, surtout remarqué jusqu'à maintenant dans les grandes villes du monde.

En effet, un piano offert par l'ancienne mairesse Colette Roy Laroche a été installé au coin des rues Papineau et Komery, tout près du Musi-Café (qui portera encore mieux son nom). Tout passant peut jouer de cet instrument qui s'offre à lui sous un auvent, protégé des intempéries. 

Une inscription sur le piano invite en ces mots : « Un air, une chanson, allez-y, je suis à votre disposition... »

Ce piano a 122 ans, toutes ses dents et fait figure de véritable antiquité. Il appartenait à la famille de l'ex-mairesse, qui en a fait cadeau à la communauté de Lac-Mégantic, souhaitant ainsi apporter du réconfort pour les passants qui en profiteront pour chanter ou simplement écouter et se laisser pénétrer par les mélodies de tous les répertoires.

Le mouvement des pianos publics a vu le jour en Angleterre, en 2008, grâce à l'artiste Luke Jerram. Il y aurait déjà plus de 1500 de ces pianos publics dans le monde, dans une cinquantaine de capitales. À Paris seulement, il s'en trouve 50 disséminés un peu partout. Il y en a une douzaine à Montréal, sept à Granby où il est prévu d'en ajouter trois autres l'an prochain et cinq à Drummondville.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer