Le terminus de Magog déménagera à la sortie 115

La compagnie Transdev déplacera le terminus près de... (Archives, La Tribune)

Agrandir

La compagnie Transdev déplacera le terminus près de la halte routière de la sortie 115.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) Le terminus d'autobus situé à la sortie 118 de l'autoroute 10 déménagera sous peu. La compagnie Transdev le déplacera près de la halte routière de la sortie 115.

Chef de la direction chez Transdev Canada, Dominique Lemay est persuadé que le déménagement sera profitable tant pour son entreprise que pour la clientèle. La compagnie est notamment confrontée à des problèmes persistants de congestion à la sortie 118 de l'autoroute 10.

« À la sortie 115, ce sera plus sécuritaire, il n'y aura pas de problème de congestion et, en plus, les clients auront accès à des espaces mieux adaptés lorsqu'ils attendront leur autobus », explique-t-il.

M. Lemay admet que la sortie 115 est plus éloignée du noyau urbain de Magog. « On veut toujours être le plus près possible de nos clients, reconnaît-il. Dans ce cas, quelques minutes seront perdues, mais la qualité de l'emplacement compensera. »

Mairesse de Magog, Vicki May Hamm ne s'oppose pas au projet de déménagement. Elle rappelle d'ailleurs que la Ville de Magog était déjà favorable à l'implantation du terminus de la compagnie à la sortie 115 il y a quelques années. Mais cette option n'avait pas été retenue.

Mme Hamm confie que « tout n'est pas totalement attaché », puisqu'il reste à revoir l'itinéraire de la navette transportant la clientèle vers le terminus, une tâche appartenant à Transport des alentours.

« C'est certain que ça prendra encore une navette le soir et le matin pour les étudiants de leur quartier vers le terminus, souligne Mme Hamm. Il faudra voir quel trajet elle aura compte tenu du déménagement. »

Mme Hamm affirme que le projet de « stationnement incitatif » à la sortie 118 n'a pas été abandonné. Il était question de le construire à proximité du restaurant Saint-Hubert en collaboration avec le Canton d'Orford.

Toutefois, selon la mairesse, ce stationnement planifié à cet endroit n'aurait pas suffi à la demande, si le terminus était demeuré sur place.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer