Lac-Mégantic : la Ville qui plantait des arbres

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ronald Martel</p>
Ronald Martel
La Tribune

(Lac-Mégantic) Le gouvernement du Québec et l'industrie forestière de l'Estrie ont soutenu la Ville de Lac-Mégantic dans ses efforts de revitaliser son centre-ville en le reverdissant de 36 arbres, qui seront plantés à mesure que progresseront les travaux de reconstruction des infrastructures, d'ici à l'automne 2016.

Le dévoilement du projet a réuni, vendredi après-midi, plusieurs acteurs de l'industrie forestière, qui ont accompagné le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs du Québec, Laurent Lessard, à Lac-Mégantic, et plusieurs autres intervenants économiques et politiques de la région.

La collaboration de tous a permis un investissement total de 11 400 $ pour défrayer les coûts du projet. Ainsi la contribution de maints organismes et entreprises a été soulignée : Agence de mise en valeur de la forêt privée de l'Estrie, Aménagement forestier coopératif des Appalaches, Aménagement forestier et agricole des sommets, Association forestière du sud du Québec, Domtar, Fontaine, Groupe SFR, Entreprises Paul Vallée, Proforêt Consultant, Service intégré du bois, Services forestiers François Martel, Syndicat des producteurs forestiers du sud du Québec, Tafisa Canada, Union des producteurs agricoles de l'Estrie/Syndicat local du Granit et Vexco.

Le maire de Lac-Mégantic, Jean-Guy Cloutier, a fait remarquer que tout le week-end serait sous le thème de l'arbre, à Lac-Mégantic, alors que les Méganticois pourraient recevoir des arbres à planter. « C'est aujourd'hui un signal fort que les partenaires nous donnent. Le secteur forestier et son industrie sont très importants pour l'économie méganticoise. Un projet de cette envergure démontre leur soutien à participer à la relance et la reconstruction de Lac-Mégantic », a fait valoir M. le maire.

Le ministre Laurent Lessard, pour sa part, a expliqué que « l'activité d'aujourd'hui est doublement symbolique pour moi. L'arbre est un symbole fort au coeur des Québécois de par son importance historique au développement économique de nos régions, mais aussi par son potentiel innovant et environnemental. Je suis convaincu que les efforts de reboisement auxquels participe l'industrie forestière de l'Estrie permettront de contribuer à la reconstruction, la relance et la reprise des activités économiques à Lac-Mégantic. »

Représentant les industriels du secteur du bois, Pierre Gariépy, vice-président exécutif chez Fontaine, de Woburn, a mentionné que « reboiser Lac-Mégantic, c'est un geste de soutien. Les gens sont tissés serrés, enracinés dans le milieu, un beau parallèle à faire avec les arbres, qui seront plantés serrés et enracinés, une force tranquille dans le milieu... »

M. Gariépy en a profité pour souligner la relance de l'industrie du bois dans la région de Mégantic. « En 2015, nous avions 50 employés chez Fontaine. Cette année, nous en avons 70, et nous préparons du bois pour 7200 maisons. Pour vivre la croissance, c'est une question d'approvisionnements. Nous les avons trouvés dans la région, pas aux États-Unis, pour nous démarquer et avancer. Notre entreprise fêtera ses 60 ans l'an prochain. Nous avons l'intention de nous rendre à nos 100 ans éventuellement! »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer