La grève pour les travailleurs de résidences privées

Des milliers de travailleurs de résidences pour personnes... (La Tribune, Yanick Poisson)

Agrandir

Des milliers de travailleurs de résidences pour personnes âgées ont déclenché la grève pour obtenir un salaire décent.

La Tribune, Yanick Poisson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Victoriaville) Les travailleurs de résidences pour personnes âgées du Québec sont passés de la parole aux actes, mercredi, tenant une première journée de grève devant les bâtiments de leurs employeurs.

Puisque leurs tâches sont considérées comme un service essentiel, les employés de résidences privées ne peuvent consacrer plus de 10 % de leur temps de travail à la grève. Ils continuent de nourrir, laver et soigner les aînés, mais ne font plus les tâches connexes comme le ménage, les lits et la vaisselle.

Rappelons que les 4000 employés de résidences privées militent afin d'obtenir un salaire horaire minimum de 15 $ l'heure, ce qui est plus que ce que la grande majorité d'entre eux gagnent présentement. On estime que la grande majorité des résidences ont les ressources nécessaires pour autoriser une augmentation salariale de cet ordre.

«Le salaire moyen est de 12,50 $ et il y en a qui gagnent ça alors qu'ils ont 20 années de service au même endroit. Des travailleurs de résidences pour personnes âgées qui gagnent 15 $ de l'heure, je n'en connais pas», soutient la conseillère régionale du Syndicat des employés de service, Lynda Michaud.

En fait, les augmentations des dernières années sont telles que, bien souvent, la hausse du salaire minimum est supérieure et force une nouvelle augmentation. «À coup d'un pour cent pour des salaires de 10 $, faites le calcul, ça ne monte pas vite», renchérit-elle.

Les négociations piétinent à ce point sur les considérations salariales que le syndicat n'écarte pas la possibilité que cette grève se transforme en une grève illimitée.

Au total, la procédure concerne une cinquantaine de résidences privées réparties à travers la province. De ce nombre, cinq sont situées au Centre-du-Québec.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer