Malade, la mairesse Marie-Andrée Auger doit abdiquer

Marie-Andrée Auger... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

Marie-Andrée Auger

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Saint-Edmond-de-Grantham) Victime de graves problèmes de santé, la mairesse de Saint-Edmond-de-Grantham, Marie-Andrée Auger a annoncé son retrait de la vie politique, lundi soir, lors de l'assemblée régulière du conseil municipal.

Absente depuis trois mois déjà, la mairesse a obtenu de mauvaises nouvelles de son médecin traitant, ce dernier lui suggérant fortement de délaisser ses fonctions afin de se concentrer sur son rétablissement. Son état de santé ne lui permettait plus de tenir les rênes de la Municipalité.

C'est avec stupéfaction que les conseillers ont appris la nouvelle. Ils savaient que leur mairesse des dix dernières années éprouvait des problèmes de santé, mais ils étaient loin de se douter qu'ils étaient suffisamment graves pour justifier son départ.

« On ne le savait pas, on tombe un peu le bec à l'eau, témoigne Claude McClure. Ce ne sera pas facile, mais bon, nous sommes tous en poste depuis deux ans et demi, nous allons nous ressaisir et continuer de faire avancer les dossiers ».

Cette la conseillère Aliette Lajoie qui agira à titre de mairesse par intérim à compter de la fin du mois, date d'entrée en vigueur de la démission. Elle aura notamment pour mandat d'organiser une élection à la succession de Mme Auger, laquelle devrait avoir lieu cet été.

M. McClure croit que certains de ses collègues du conseil pourraient avoir de l'intérêt pour le poste. Ce n'est toutefois pas son cas. « Je ne suis pas politicien pour deux cents. C'est un métier qui est ingrat et c'est difficile dans une petite municipalité comme la nôtre. Les gens sont très près du conseil et ils ont ça à coeur », explique-t-il.

Le conseiller a garanti que le départ impromptu de la mairesse ne retardera pas les échéanciers des différents dossiers municipaux.

Lettre aux citoyens sur Facebook

Lundi le 2 mai 2016 Démission

Citoyennes et citoyens de Saint-Edmond-de-Grantham

Ces trois derniers mois, sur l'avis de mon médecin, j'ai dû ralentir mes activités en tant que mairesse. Bien que je n'ai assisté à aucune des séances de conseil municipal ou caucus, je suis restée active en administration, En effet j'ai supporté dans ses tâches administratives votre nouveau directeur général monsieur Jonathan Piché et vaqué aux tâches administratives reliées aux maires. Je peux vous assurer que monsieur Piché a gagné ma confiance. Il m'a démontré qu'il était une personne avec une bonne écoute, respectueux des lois, il sait faire la part des choses. J'ai confiance qu'il fera un excellent gestionnaire.

Aujourd'hui, sur la recommandation de mes médecins traitants, je me vois dans l'obligation de soumettre ma démission au conseil municipal.

Pendant ce temps d'arrêt, je me suis longuement questionnée et malheureusement, je ne peux que constater que je ne pourrai plus m'accomplir pleinement, et pour cette raison qu'aujourd'hui, je mets fin à ce mandat que vous m'aviez confié en toute confiance. 

La santé c'est important vous en conviendrez avec moi et il faut se donner des outils nécessaires pour la conserver, c'est ce que je fais aujourd'hui en vous soumettant ma démission. Je reste disponible au présent conseil et à la direction, jusqu'à la fin de ce mois de mai, afin de leur permettre de procéder aux transferts d'informations et écritures nécessaires à ma fin de mandat. 

St-Edmond a été au coeur de ma vie depuis le premier jour où j'ai posé le pied sur le terrain ou nous avons construit notre demeure et vous citoyens et citoyennes de St-Edmond aviez une place des plus importantes dans mon coeur, Vous étiez ma raison de bien poursuivre les mandats que vous m'aviez confié. Le cachet particulier agro-forestier de notre municipalité, ses développements domiciliaires, sa zone industrielle, ses parcs, son chalet, font que notre municipalité est des plus attirante et prospère.

Je tiens à remercier tous les collègues, conseillères et conseillers ainsi que le personnel avec qui j'ai eu l'honneur de travailler depuis plus de 10 ans. Je félicite et remercie toutes et tous les bénévoles qui au cours des années ont fait de notre collectivité une communauté vivante ....

Je quitte fière de ce que nous avons fait ensemble. J'ai agi aux meilleures de mes connaissances pour vous servir. Aujourd'hui je cède la place à quelqu'un qui saura surement prendre la relève et répondre à vos attentes.

Encore une fois un très grand merci pour la place que vous m'avez faite et la confiance que vous m'avez témoignée.

Bonne continuité au conseil présent.

Marie Andrée Auger

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer