Le Collège St-Bernard doit faire une dizaine de mises à pied

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(DRUMMONDVILLE) Victime des compressions imposées par le gouvernement Couillard, le Collège Saint-Bernard de Drummondville a annoncé, cette semaine, la mise à pied d'une dizaine de travailleurs.

Parmi les travailleurs qui passent ou ont passé dans le tordeur, on retrouve le directeur général adjoint, Luc Gaudreau. Selon le directeur général, Dominic Guévin, cet effort de consolidation a pu être réalisé sans affecter de façon importante les services aux élèves. On a effectivement annoncé le départ d'employés affectés surtout à l'administration et aux services complémentaires. Leurs tâches seront distribuées à leurs collègues.

Au Collège Saint-Bernard, on s'attend à ce que la purge se poursuive encore quelque temps. L'augmentation des frais rendue nécessaire par la pression gouvernementale a fait diminuer le nombre d'inscriptions de 8%. Cet automne, des enseignants pourraient se voir montrer le chemin de la sortie pour des considérations purement financières.

Le collège privé accueille des élèves de la maternelle à la cinquième secondaire et donne du travail à un total de 180 personnes.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer