Incendie à l'usine Mitchel-Lincoln

Un séchoir de Mitchel-Lincoln a été la proie... (Collaboration spéciale, Éric Beaupré)

Agrandir

Un séchoir de Mitchel-Lincoln a été la proie des flammes, samedi en fin de journée.

Collaboration spéciale, Éric Beaupré

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(Drummondville) L'usine de Mitchel-Lincoln, située au 925 de la rue Rocheleau à Drummondville, a été forcée de suspendre ses activités pendant quelques heures, samedi en fin de journée, lorsqu'un séchoir a pris feu.

Les pompiers du Service de sécurité incendie de Drummondville ont été appelés sur les lieux vers 15 h 45. À leur arrivée, les travailleurs avaient déjà évacué et une épaisse fumée se dégageait des séchoirs construits en hauteur. Les pompiers ont dû se servir de la grande échelle afin de combattre les flammes en position surélevée.

Au total, une vingtaine de pompiers ont été appelés à intervenir afin de maîtriser l'incendie et, du même coup, s'assurer qu'il ne s'étende pas aux autres sections du bâtiment. Il faut dire que la nature même de l'entreprise - on y fabrique du carton ondulé - rendait la rapidité et l'efficacité d'intervention d'autant plus importantes.

Au moment d'écrire ces lignes, l'hypothèse du mauvais fonctionnement du séchoir était privilégiée. Les travailleurs ont pu reprendre la production plus tard dans la journée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer