Districts électoraux : Magog passe de la parole aux actes

Vicki May Hamm...

Agrandir

Vicki May Hamm

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) La Ville de Magog passera de la parole aux actes en réduisant le nombre de districts électoraux municipaux existant sur son territoire. Plus précisément, leur nombre, qui est actuellement de 10, chutera à huit. Lors de la dernière assemblée publique du conseil municipal de Magog, le règlement 2569-2016, qui prévoit la «division de la municipalité en huit districts électoraux», a été adopté.

D'après les informations transmises par la Ville de Magog, ce sont les districts de la portion centrale de la municipalité qui subiront les modifications les plus importantes. Le contour du district des Deux-Lacs, par exemple, devrait demeurer sensiblement le même.

La croissance de la population dans certains secteurs forçait la Ville de Magog à effectuer des modifications à sa carte électorale. Mais les élus magogois ont voulu aller plus loin.

De toute évidence, le projet de diminution du nombre de districts électoraux n'a pas engendré de craintes importantes parmi la population magogoise. «Les gens pouvaient nous faire part de leur opposition, mais personne ne s'est opposé au projet tel que nous l'avions dévoilé», a affirmé la mairesse de Magog, Vicki May Hamm, lundi soir dernier.

Plusieurs municipalités québécoises de taille similaire à celle de Magog ne comptent que huit conseillers municipaux. Selon Mme Hamm, la réduction du nombre d'élus siégeant au conseil municipal permet un traitement plus efficace des dossiers.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer