L'ancien Boréalis bientôt occupé

L'édifice qui abritait jusqu'à l'an dernier l'entreprise Boréalis... (Archives, La Tribune)

Agrandir

L'édifice qui abritait jusqu'à l'an dernier l'entreprise Boréalis à Magog accueillera bientôt plusieurs nouvelles PME.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Magog) L'édifice qui abritait jusqu'à l'an dernier l'entreprise Boréalis à Magog accueillera bientôt plusieurs nouvelles PME. Le promoteur Gilles Bélanger confie que le bâtiment sera rempli à capacité très rapidement.

« Cet immeuble sera plein dès l'été prochain, déclare M. Bélanger. Entre 80 et 100 personnes devraient y travailler. Je n'ai pas eu de mal à trouver des entreprises intéressées à s'installer sur place. Et celles que j'ai dénichées sont toutes dans le secteur des technologies de l'information et des communications. »

Entre autres, la PME sherbrookoise IXTROM déménagera dans le bâtiment, situé en bordure de la rue Principale Ouest. Des entreprises de plus petite taille l'imiteront.

Gilles Bélanger affirme sentir un engouement à l'égard du projet de création d'un quartier des TIC à Magog. « Avec le lac Memphrémagog et le mont Orford, on est attirant, soutient-il. On est dans un beau coin et c'est un avantage quand on souhaite susciter de l'intérêt chez les entrepreneurs. »

Preuve qu'il existe un certain engouement, la vice-première ministre du Québec, Lise Thériault, participera à une rencontre dans l'ancien bâtiment de Boréalis lundi. Elle pourra alors discuter du développement du secteur des TIC à Magog avec des intervenants du milieu.

Selon les informations obtenues, il est possible qu'une demande de financement soit adressée au gouvernement provincial en lien avec le projet de création d'un quartier des TIC en sol magogois.

L'édifice Sutton

Par ailleurs, l'édifice Sutton sera pour sa part démoli à court terme. Gilles Bélanger n'est pas en mesure de préciser à quel moment exactement la démolition aura lieu, mais il assure que cela ne saurait tarder.

Ayant été la propriété de la Ville de Magog durant plusieurs années, l'immeuble Sutton se trouve sur l'îlot Tourigny. Sa démolition permettra la construction de la place Tourigny, où travailleront quelque 150 personnes une fois les travaux terminés.

Les travaux d'excavation débuteront au printemps. Le futur bâtiment s'élèvera à plus de 15 mètres, la hauteur réglementaire dans ce secteur, et comptera quatre étages.

Rappelons en terminant que Gilles Bélanger a présenté, en compagnie de Michel Lamontagne, un projet devant permettre à la paroisse Saint-Patrice de conserver son presbytère. Des élèves de l'École Montessori Magog vivront dans cet autre immeuble, qui accueillera également des personnes en stage dans les entreprises du futur quartier des TIC.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer