Victoriaville : fromages, bouffe et traditions voit le jour

Le comédien Pierre-Luc Houde, entouré des présidents du... (La Tribune, Yanick Poisson)

Agrandir

Le comédien Pierre-Luc Houde, entouré des présidents du Festival des fromages fins de Victoriaville et des Fêtes victoriennes.

La Tribune, Yanick Poisson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(VICTORIAVILLE) Les habitués des concerts à grand déploiement offerts par le Festival des fromages fins depuis sa naissance à Warwick seront déçus d'apprendre que l'organisation a choisi de laisser tomber ce volet pourtant prisé.

«Nous avons perdu deux gros partenaires : Loto-Québec et Saputo. Notre budget a ainsi été amputé de moitié et on ne peut plus faire ce qu'on veut. Deux ou trois soirs de spectacles, c'est onéreux et on ne peut plus se le permettre», explique le président du Festival, Martin Garneau.

Ceci ne représente pas pour autant que le Festival abandonnera tout type d'animation sur son site. Afin de mettre de la couleur sur le site pendant l'événement, qui aura lieu cette année du 17 au 19 juin, l'organisation en est venue à une entente avec les Fêtes victoriennes.

Ces férus d'histoires et de costumes d'époque effectueront ainsi un retour après un peu plus de 18 mois de pause. Les Fêtes avaient effectivement pris du recul après avoir essuyé une importante baisse d'achalandage en 2014.

«C'est un long processus de réflexion auquel on s'est contraint. Nous avons organisé plusieurs groupes de discussion. Notre préoccupation première était de garder l'esprit des Fêtes dans un autre événement. C'est à ce moment qu'on a entamé des discussions avec le Festival et que nous avons convenu que nous étions complémentaires», raconte le président des Fêtes victoriennes, Paul Groleau.

En plein coeur du centre-ville

Cette nouvelle collaboration donnera ainsi naissance à un tout nouvel événement qui portera le nom de Fromages, bouffe et traditions. Celui-ci aura lieu à la Place Sainte-Victoire, en plein coeur du centre-ville victoriavillois pendant la vente-trottoir mise sur pied par le Quartier Notre-Dame. L'accès sera gratuit.

L'organisation a déjà confirmé la présence d'une quinzaine de fromagers sur le site auxquels se grefferont une poignée d'exposants du domaine agroalimentaire. La direction artistique du nouveau rendez-vous estival a été confiée au comédien Pierre-Luc Houde.

«Les gros shows avec des micros et 125 speakers, c'est fini ce temps-là. On va se jaser, se regarder dans les yeux. On privilégiera le contact humain», annonce celui qu'on peut notamment voir dans Une Grenade avec ça?

C'est la toute première fois au Québec qu'on crée un événement alliant nourriture et théâtre. S'il peut paraître inusité à première vue, les organisateurs s'attendent à faire tout un tabac.

«C'est rassembleur et innovateur. Nous avons développé quelque chose qui devrait avoir de l'impact. Nous croyons être en mesure de démocratiser l'événement, de convaincre ceux qui croient que les fromages fins ça pue et c'est pour les gens avec un petit doigt en l'air», lance la directrice générale de Fromages, bouffe et Traditions, Marilyne Beaudoin.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer