Lac-Mégantic veut rouvrir la rue Frontenac à l'automne

Les élus de Lac-Mégantic espèrent redonner accès à... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Les élus de Lac-Mégantic espèrent redonner accès à la rue Frontenac aux automobilistes dès l'automne 2016.En assemblée de son conseil municipal de mardi soir, il a été convenu de commencer les travaux dans les prochaines semaines pour respecter à cet échéancier.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ronald Martel</p>
Ronald Martel
La Tribune

(SHERBROOKE) Les élus de Lac-Mégantic espèrent redonner accès à la rue Frontenac aux automobilistes dès l'automne 2016.

En assemblée de son conseil municipal de mardi soir, il a été convenu de commencer les travaux dans les prochaines semaines pour respecter à cet échéancier.

Le règlement 1738 décrétant des travaux de réfection des infrastructures dans la zone sinistrée, en 2016, prévoit un emprunt de 9 637 854 $. Sont concernées les rues Frontenac, Thibodeau, Komery, Milette, la ruelle du centre-ville, le passage de la Gare patrimoniale et une amorce de la rue Graham. De plus, on compte réaliser des travaux de conduites pluviales et un bassin de rétention dans le Parc des Vétérans, de même que l'électricité sur le boulevard des Vétérans.

Une taxe spéciale sera imposée et prélevée sur tous les immeubles imposables sur le territoire de la municipalité, d'après leur valeur au rôle d'évaluation, afin de rembourser de cet emprunt. On espère cependant qu'une partie de ces dépenses sera financée par le Programme d'aide spécifique relatif à un accident ferroviaire survenu le 6 juillet 2013, du ministère de la Sécurité publique.

Infrastructures

Le conseil a ensuite adopté un autre règlement concernant des travaux de rue et d'infrastructures dans le futur développement résidentiel du centre-ville historique, nécessitant un emprunt de 399 515 $. Ce montant, impliquant l'aqueduc et les égouts, de même qu'un terrassement et des travaux de voirie, sera remboursé par une taxe de secteur que devra débourser chaque propriétaire résidant dans ce futur développement résidentiel. Aucune partie de ce projet ne sera vraisemblablement financée par un programme d'aide du gouvernement.

Stationnement public

Un autre règlement a été adopté à l'effet de prévoir des travaux de construction d'un stationnement public, à la Gare patrimoniale et près de l'édifice de la MRC du Granit, dont l'édifice est en pleine construction sur la rue Frontenac. Un autre règlement d'emprunt d'un montant de 704 159 $ est prévu pour financer ces travaux, admissibles cette fois à une aide financière provenant du Fonds municipal Vert, d'après la directrice générale adjointe, Marie-Claude Arguin, tel qu'elle l'a indiqué lors de l'assemblée du conseil municipal de mardi soir.

Les contribuables méganticois, moins nombreux à cette assemblée qu'à l'accoutumée, ont pu apprendre que la Ville de Lac-Mégantic va débourser un montant d'un million de dollars en indemnité provisionnelle supplémentaire à Rock Grenier et sa compagnie, Billots Sélect inc., dans les dossiers de leur expropriation, qui se trouvent toujours devant le tribunal administratif du Québec. Le but est de sauver un montant d'intérêts qui ne manquera pas d'être imposé à la Ville sur l'indemnité finale qui devrait leur être versée, à la fin de la saga qui les oppose. La Ville avait déjà déboursé 853 390,70 $ à M. Grenier et à sa compagnie.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer