Repenser l'agriculture pour récolter demain

Au cours des 15 prochains mois, la région... (La Tribune, Maryse Carbonneau)

Agrandir

Au cours des 15 prochains mois, la région coaticookoise sera invitée à se mobiliser autour de son Plan de développement de la zone agricole, une invitation à se projeter dans l'avenir, celle de l'agriculture de demain. De gauche à droite, Réjean Masson, maire de Martinville et président du Comité directeur du PDZA, Alain Roy, directeur régional du MAPAQ de l'Estrie, Philipp Stirnimann, président de l'UPA de Coaticook et Étienne Lafortune, chargé de projet du PDZA.

La Tribune, Maryse Carbonneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(COATICOOK) Reconnue comme le plus important territoire agricole en Estrie, la MRC de Coaticook a récemment procédé au lancement officiel de l'élaboration de son Plan de développement de la zone agricole (PDZA), une démarche régionale destinée à mobiliser les acteurs du milieu vers une vision concertée de l'agriculture.

« En plus de son importance économique, l'agriculture occupe une place importante du tissu social de nos communautés, c'est une marque distinctive de nos paysages et de notre identité », a tenu à rappeler Réjean Masson, maire de Martinville et président du Comité directeur du PDZA.Afin de mener à bien la démarche, le Comité directeur s'est entouré d'une solide équipe composée d'intervenants des secteurs agricole, agroalimentaire et forestier, le tout appuyé par l'expertise technique de l'équipe du MAPAQ de l'Estrie.

« Élaborer un PDZA contribue à acquérir une connaissance approfondie des connaissances du territoire agricole, à créer une nouvelle dynamique de concertation entre les acteurs du milieu et à définir un lieu d'échanges propices au développement d'une vision concertée au niveau de l'agriculture, a commenté Alain Roy, directeur régional du MAPAQ de l'Estrie. Ultimement, le PDZA devrait mettre en valeur les entreprises agricoles et leurs produits, viser l'accroissement ou la diversification des produits et des modèles d'entreprises, de même qu'encourager le développement d'activités complémentaires à l'agriculture. »

« Je suis content du désir de développer l'agriculture de façon proactive et de voir jusqu'où on peut aller, a partagé Philipp Stirnimann, président de l'UPA de l'Estrie. La concertation du PDZA ne peut être que positive et avec un peu de bonne volonté et d'efforts, il est possible d'en arriver à des résultats porteurs pour l'avenir. J'invite tous les producteurs et productrices à participer en grand nombre aux activités qui seront proposées dans le cadre de cette démarche et ainsi saisir l'occasion de nous exprimer afin que les décisions prises au sujet de notre territoire agricole nous satisfassent. »

LA PAROLE AUX EXPLOITANTS

Une des premières démarches du PDZA vise spécifiquement les producteurs et productrices dans le cadre d'une consultation visant à dresser le portrait de la situation des exploitants agricoles de la MRC de Coaticook. Le questionnaire est accessible en ligne à www.mrcdecoaticook.qc.ca/pdza ou en version papier. Les participants courront la chance de remporter un des deux chèques-cadeaux d'une valeur de 200 $ offerts par la Coop des Cantons, ou un iPad Air, gracieuseté de Brunelle Électronique et la MRC de Coaticook. La date limite de participation est le 18 avril. Pour plus d'information ou obtenir une copie papier, on peut communiquer avec le chargé de projet, Étienne Lafortune, au 819 849-7083 poste237 ou par courriel à pdza@mrcdecoaticook.qc.ca.

mcarbonneau@latribune.qc.ca

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer