Tour à Austin : Vidéotron en mode solution

Le mécontentement suscité par le projet de tour... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Le mécontentement suscité par le projet de tour de télécommunication en bordure du chemin Shuttleworth à Austin a amené la compagnie Vidéotron à annuler une rencontre d'information publique et à envisager une solution de compromis pour calmer les opposants.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) Le mécontentement suscité par le projet de tour de télécommunication en bordure du chemin Shuttleworth à Austin a amené la compagnie Vidéotron à annuler une rencontre d'information publique et à envisager une solution de compromis pour calmer les opposants.

La rencontre d'information publique qui avait été planifiée devait avoir lieu samedi. Elle a été reportée à une « date ultérieure », selon les informations reçues par certains citoyens de la municipalité.

Actuellement, Vidéotron analyse la possibilité d'utiliser une tour de télécommunication déjà existante pour fixer les équipements qu'elle souhaitait accrocher à une future infrastructure dans le secteur du chemin Shuttleworth.

Dans une lettre acheminée à un citoyen récemment, Vidéotron indique qu'elle « procède à une nouvelle analyse d'une structure appartenant à Bell mobilité qui est localisée au 363 du chemin North ».

« Nous sommes en train d'évaluer si l'ajout de nos équipements dans cette tour serait réalisable d'un point de vue structural, tout en tenant compte de la hauteur », écrit Vidéotron, ajoutant dans la foulée que ce site présente cependant des lacunes évidentes.

La proposition initiale de Vidéotron a entraîné la création d'un regroupement de citoyens opposée à celle-ci. Les opposants déploraient que la compagnie songe à installer une tour de télécommunication de 81 mètres en milieu agricole et dans un secteur présentant un « intérêt patrimonial ».

Les opposants craignent par ailleurs que la valeur de quelques propriétés diminue, advenant que Vidéotron aille de l'avant avec son projet dans le secteur du chemin Shuttleworth. Ils font finalement valoir que les ondes émises par ce type d'antenne sont potentiellement dangereuses pour la santé.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer