Hausse du salaire des élus de Coaticook

Au terme de son mandat en 2017, Bertrand... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Au terme de son mandat en 2017, Bertrand Lamoureux aura consacré 30 ans à la vie politique municipale, soit 18 en tant que conseiller et 12 à titre de maire.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(COATICOOK) Le traitement annuel accordé aux élus municipaux de la Ville de Coaticook sera augmenté de 10 % en 2016. Cette hausse sera suivie de deux augmentations consécutives de 5 % en 2017 et 2018. Ce faisant, la rémunération du maire de Coaticook, incluant l'allocation de dépenses, passera de 42 766 $ en 2015 à 51 860 $ en 2018, alors que celle des conseillers passera de 14 256 $ à 17 292 $ pour la même période.

Ces montants sont toutefois approximatifs puisque la rémunération sera aussi soumise à une indexation annuelle basée sur l'IPC du Canada.

Ce faisant, le conseil municipal souhaite rendre le poste d'élu plus attrayant financièrement de manière à stimuler le recrutement de nouvelles candidatures. Rappelons que, lors des dernières élections de 2013, le conseil avait été élu entièrement par acclamation, et ce, tout en accueillant à son bord deux nouvelles conseillères. Du jamais vu pour la Ville de Coaticook, alors que Waterville se débattait avec un nombre record de 23 candidatures.

« Une citoyenne m'a dit qu'au salaire que je gagnais en tant que maire, elle ne voudrait pas de ma job, raconte Bertrand Lamoureux. C'est un fait. Je travaille bien souvent de 25 à 30 heures par semaine, parfois plus. On n'a qu'à penser à tous les sinistres que nous avons eus, à l'usine de traitement d'eau, au centre hospitalier ou au regroupement des OMH. C'est beaucoup de dossiers et de paperasse dont il faut s'occuper et qui exigent du temps. »

« Si j'augmente le salaire des élus, c'est parce que je ne veux pas que le prochain conseil ait l'odieux de le faire comme j'ai eu à le faire en arrivant en poste », reprend le maire de Coaticook. Au terme de son mandat en 2017, Bertrand Lamoureux aura consacré 30 ans à la vie politique municipale, soit 18 en tant que conseiller et 12 à titre de maire.

La nouvelle hausse a été établie à partir du Guide sur la rémunération des élus municipaux développé l'an dernier par l'Union des municipalités du Québec. Un guide ayant comme objectif « d'outiller les élus municipaux dans l'établissement d'une rémunération juste et équitable en fonction de la complexité du rôle qu'ils ont à assumer au sein de leurs municipalités respectives ».

Selon ce guide, le maire d'une municipalité de centralité telle que Coaticook recevait en 2013 une rémunération variant de 16 706 $ à 71 924 $ pour une moyenne de 34 323 $ et une allocation de dépenses de 14 420 $.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer