Ski de fond à Richmond-Melbourne: la Journée découverte sauve la mise

Ce qui devait être une simple activité familiale en fin de semaine au Centre de... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Jacynthe Nadeau</p>
Jacynthe Nadeau
La Tribune

(SHERBROOKE) Ce qui devait être une simple activité familiale en fin de semaine au Centre de ski de fond Richmond-Melbourne vient probablement de sauver la saison de l'organisme à but non lucratif.

Avec plus de 110 participants, la première édition de la Journée découverte du Val-Saint-François est en effet venu renflouer les coffres du CSFRM, mis à mal par un hiver bien trop capricieux pour lui, explique le secrétaire du Centre de ski et organisateur de l'événement Ronald Tardif.

Les gens sont venus nombreux et de bien plus loin que le Val-Saint-François pour répondre aux questions d'un rallye dans les sentiers de ski de fond et de raquette, découvrir des producteurs agroalimentaires du Val-Saint-François, souper en bonne compagnie et danser dans l'univers du calleur Donald Dubuc.

« On a eu une affluence extraordinaire, raconte M. Tardif. On a même dû refuser des gens parce que la demande dépassait notre capacité d'accueil! »

Devant un tel succès, le centre de ski envisage d'en faire un événement annuel. Il espère aussi reprendre l'activité de randonnée à la lampe frontale que les participants ont beaucoup appréciée vendredi soir.

Notons que la Journée découverte a également été l'occasion de présenter une nouvelle traceuse acquise par le CSFRM grâce à une contribution financière de 3500 $ de la Caisse Desjardins du Centre du Val-Saint-François, de 2500 $ de la députée de Richmond Karine Vallières et de 1000 $ sur deux ans de la Municipalité du Canton de Melbourne, énumère M. Tardif.

La saison de ski a débuté un mois plus tard qu'à l'habitude au CSFRM, soit vers les 9-10 janvier, et on devait décider lundi si on fermait le centre pour les quelques jours de redoux annoncés afin de préserver les sentiers.

La Journée découverte du Val-Saint-François a été rendue possible grâce à une aide financière de 3000 $ de la MRC du Val-Saint-François et du soutien de plusieurs partenaires, dont des commerçants de Richmond, note M. Tardif.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer