Windsor et Saint-François-Xavier fusionnent leurs services incendie

Les pompiers de Saint-François-Xavier-de-Brompton font partie depuis le... (Spectre Média, Maxime Picard)

Agrandir

Les pompiers de Saint-François-Xavier-de-Brompton font partie depuis le 1er janvier de la Régie intermunicipale des incendies de la région de Windsor. Le président de la Régie et conseiller municipal Gaétan Graveline, ainsi que les maires Rolland Camiré (Val-Joli), Claude Sylvain (Saint-François-Xavier-de-Brompton) et Sylvie Bureau (Windsor) sont confiants que les citoyens seront mieux protégés, à meilleurs coûts.

Spectre Média, Maxime Picard

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Jacynthe Nadeau</p>
Jacynthe Nadeau
La Tribune

(SHERBROOKE) Après deux années de sérieuses négociations, la brigade de pompiers de Saint-François-Xavier-de-Brompton vient de joindre la Régie intermunicipale des incendies de la région de Windsor, qui dessert également le territoire de la municipalité de Val-Joli depuis 16 ans.

Il en résulte un service de protection contre les incendies qui compte deux casernes et 45 pompiers à temps partiel, pour une population d'un peu plus de 9100 personnes.

« On fait des gains au niveau des équipements disponibles. On gagne aussi en personnel et en efficacité, tout en partageant les coûts sur un plus grand nombre de citoyens. C'est un gros plus pour les trois municipalités », estime le maire de Saint-François-Xavier-de-Brompton Claude Sylvain.

« Le citoyen ne verra aucun changement et la caserne reste en place », ajoute M. Sylvain, en précisant que cette fusion s'accompagne d'une baisse de coûts de 40 000 $ par année pour ses contribuables.

Le directeur du service incendie de Saint-François-Xavier-de-Brompton devient chef aux opérations de la caserne no 2 et le préventionniste continuera d'oeuvrer à temps partiel sur un plus grand territoire.

La mairesse de Windsor, Sylvie Bureau, est tout aussi satisfaite de l'entente même si le coût du service incendie reste pratiquement inchangé pour ses concitoyens. Windsor y gagne sur d'autres aspects, entre autres le nombre de pompiers disponibles, surtout en journée, ce qui lui permet de mieux répondre aux nouvelles normes.

Le directeur de la Régie intermunicipale, Christopher Grey, va dans le même sens. « On travaillait déjà ensemble en entraide, rappelle-t-il. Là ce sera plus facile avec un seul gestionnaire pour tous les équipements. Ça ne veut pas dire des économies, mais on va aller plus loin avec le même argent. On va avoir une meilleure qualité de travail des pompiers et des temps de réponse avec une meilleure force de frappe. »

Avantages indéniables

En poste depuis un peu plus d'un an à Windsor, où l'application des normes prévues dans les schémas de couvertures de risque a fait couler beaucoup d'encre avant lui, le directeur Grey estime que ce regroupement lui donne des avantages indéniables, notamment au niveau des gardes et de la formation des pompiers.

Deux ans après la tragédie de L'Isle-Verte qui a mis en lumière des lacunes importantes au sein des petites brigades de pompiers, les trois maires estiment que ces regroupements sont inévitables pour répondre aux nouvelles exigences de la Sécurité publique tout en respectant la capacité de payer des contribuables.

« À la longue, dit Mme Bureau, les petites régies n'auront pas le choix. Les enjeux sont trop importants. »

« Quand on a vu L'Isle-Verte. Quand on a vu que 32 personnes étaient décédées et qu'on a pointé de gros manques dans les procédures et dans la formation des pompiers, ça nous a secoués, renchérit M. Sylvain. C'est là qu'on a pris les devants, avant que le ministère décide de nous l'imposer (le regroupement). »

Le directeur Christopher Grey estime lui aussi que l'avenir passe par le regroupement des petites régies incendie, peut-être jusqu'à l'échelle des MRC, entrevoit-il.

« Une étape à la fois, dit-il. On a juste à faire nos preuves pour montrer que ce sera un meilleur service à la population et qu'il y a des économies à faire. »

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer