Hamm retrouve les membres de la CCIMO

La mairesse de Magog, Vicki May Hamm, n'avait... (La Tribune, Jean-François Gagnon)

Agrandir

La mairesse de Magog, Vicki May Hamm, n'avait pas prononcé de discours devant les membres de la Chambre de commerce et d'industrie Magog-Orford depuis 2010.

La Tribune, Jean-François Gagnon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) Pourtant attachée à la question du développement économique, la mairesse de Magog, Vicki May Hamm, n'avait pas prononcé de discours devant les membres de la Chambre de commerce et d'industrie Magog-Orford depuis 2010. Le premier souper de la mairesse organisé par la CCIMO lui a permis de rattraper en partie le temps perdu.

Hier soir, à l'occasion de ce premier souper de la mairesse, Mme Hamm a laissé entendre qu'elle s'était trop avancée en s'engageant à créer 1000 emplois lors de la campagne électorale de 2009. « Je me suis aperçue ensuite que ça se comptait tellement difficilement, les emplois », a-t-elle admis en s'adressant aux quelque 75 participants à l'événement.

Elle a reconnu à ce sujet qu'il est relativement facile de connaître le nombre d'emplois qui s'ajoutent tous les ans dans le secteur industriel. Par contre, dans plusieurs autres créneaux d'activités, il est nettement moins facile d'obtenir un chiffre précis.

Pour donner un second souffle à son économie, la Ville de Magog a décidé de se doter d'un plan de développement industriel. Le dévoilement de la stratégie développée en collaboration avec une firme externe devrait s'effectuer sous peu.

Selon Vicki May Hamm, Magog profite d'une situation géographique particulièrement propice au développement industriel. Elle espère que sa municipalité saura en tirer profit au maximum.

La mairesse note que de nouveaux terrains industriels seront rendus disponibles en bordure de l'autoroute à Magog. Et elle révèle qu'une nouvelle rue sera créée à court terme dans le parc industriel.

Les TIC

Pendant son allocution, la mairesse de Magog a par ailleurs fait le point sur le développement du secteur des technologies de l'information et des communications (TIC) dans sa ville ces dernières années.

« On ne répond pas à la demande dans le domaine des TIC en ce moment. On fait des jaloux partout à travers le Québec », a déclaré Mme Hamm, ajoutant que Magog technopole offre un accompagnement personnalisé aux entrepreneurs de ce secteur.

Présentement, près de 40 entreprises du secteur des TIC seraient implantées en sol magogois. Elles emploieraient au total plus de 200 personnes.

Vicki May Hamm a profité de l'occasion pour vanter le projet du promoteur Gilles Bélanger à l'îlot Tourigny, qui permettra l'ajout de 150 emplois. Elle a réaffirmé que l'homme d'affaires et ses partenaires paieront un prix juste pour les terrains qui leur seront vendus par la Ville.

Notons que la mairesse a également mentionné que de « grandes annonces » liées à la revitalisation du centre-ville de Magog seront effectuées prochainement. « On s'attend à ce que les plans et devis en lien avec nos projets à cet endroit soient faits en 2016. »

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer