Les suspensions de deux cadres confirmées à Magog

Hier, le conseil municipal de Magog a adopté... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Hier, le conseil municipal de Magog a adopté une résolution par laquelle il confirme la suspension de deux employés de la Ville. Les noms ne sont pas mentionnés dans la résolution, mais La Tribune avait révélé la semaine dernière que les deux personnes visées sont Armand Comeau et Luc Paré, qui est pour sa part directeur du service incendie de la Ville.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Une faille semblable à celle apparue au conseil municipal de Magog à l'époque de l'embauche du directeur général Armand Comeau sépare à nouveau les élus en deux groupes.

Lundi, le conseil municipal de Magog a adopté une résolution par laquelle il confirme la suspension de deux employés de la Ville. Les noms ne sont pas mentionnés dans la résolution, mais La Tribune avait révélé la semaine dernière que les deux personnes visées sont Armand Comeau et Luc Paré, qui est pour sa part directeur du service incendie de la Ville.

Cinq conseillers, Steve Robert, Pierre Côté, Nathalie Bélanger, Jean-Guy Gingras et Robert Ranger, ont voté en faveur de la résolution. Diane et Nathalie Pelletier, Jacques Laurendeau et Yvon Lamontagne ont manifesté leur opposition.

On ignore pour le moment sur quoi porte précisément l'enquête ciblant MM Comeau et Paré. L'enquête en cours durera vraisemblablement quelques semaines encore.

Si le mystère plane, il est utile de rappeler qu'un vote de non-confiance à l'endroit de Luc Paré a été pris par les pompiers du service incendie plus tôt ce mois-ci. Le directeur devait être rétrogradé au rang de capitaine à court terme, mais cette idée déplaît à plusieurs de ses collègues.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer