Boîtes postales: expérience difficile à Coaticook

Si de nombreux citoyens du secteur urbain se... (La Tribune, Maryse Carbonneau)

Agrandir

Si de nombreux citoyens du secteur urbain se disent irrités de ne pas avoir accès à leur courrier en raison de serrures gelées, d'autres tentent de régler un problème qui pourrait s'avérer fort plus préjudiciable, soit la réception de courrier qui ne leur est pas destiné ou la non-réception de courrier attendu.

La Tribune, Maryse Carbonneau

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Coaticook) De nombreux citoyens de Coaticook ont la mauvaise surprise de se heurter à des boîtes de courrier aux serrures gelées, et ce, parfois pendant plusieurs jours. Postes Canada attribue la situation à l'hiver en dents de scie où les périodes de gel et dégel se succèdent.

Unique ville en Estrie où ont été implantées les nouvelles boîtes postales communautaires (BPC), Coaticook n'est pourtant pas la seule aux prises avec ce genre de situation. « Les citoyens de l'Île-du-Prince-Édouard subissent le même problème, ainsi que ceux d'Halifax, de Rouyn-Noranda et du Saguenay, alors que le reste du pays n'a pas ce problème », déclare Anick Losier, porte-parole de Postes Canada. 

« Nous installons des boîtes postales depuis 30 ans et ces modules-là en particulier opèrent à Winnipeg depuis deux hivers où l'on enregistre des températures de moins 50 degrés Celsius et cela n'a jamais été un problème majeur. Ce qui se passe, c'est que nous avons un hiver assez inusité et très humide, ce qui cause ce genre de problème. »

Si les Coaticookois ne décolèrent pas sur les médias sociaux, il semble par contre que peu ont porté plainte au principal intéressé, Postes Canada ayant reçu moins de 10 plaintes en ce sens. « Lorsque cela survient, nous encourageons fortement les gens à communiquer avec le service à la clientèle. Pour chaque cas, un numéro de dossier est attribué et nous envoyons des gens sur place pour voir s'il y a lieu de lubrifier ou de changer la serrure au complet. »

Pour rapporter un problème de serrure gelée, les clients sont invités à créer un billet de service en remplissant un formulaire en ligne ou à communiquer avec le service à la clientèle au 1 866 607-6301.

Entre temps, Postes Canada recommande de « ne pas utiliser de chaleur ni de dégivreur ou tout autre produit pour libérer la serrure puisque cela pourrait l'endommager ».

Dans la mauvaise case

Toutefois, ce qui incommode et davantage les citoyens, c'est de retrouver dans leur case du courrier qui ne leur est pas adressé ou d'attendre des envois postaux qui n'arrivent jamais ou très en retard.

C'est le cas de Chantal Nadeau qui, à ce jour, a déposé cinq plaintes à Postes Canada. « On reçoit très souvent le courrier d'une autre dame qui a le même numéro civique que nous, mais qui demeure dans la rue voisine. Chaque fois Postes Canada nous donne un numéro de suivi en nous disant que tout va être réglé, mais nous avons à nouveau reçu des colis à son nom lundi dernier. On ne sait plus quoi faire! »

Anick Losier confirme que Postes Canada a reçu une première plainte le 12 novembre, une seconde le 23 décembre et une troisième lundi dernier. « Lorsque le facteur arrive le matin, une partie du courrier a déjà été triée, et on ajoute les circulaires et autres items. Le tout est enligné selon chaque boîte de la BPC. Malheureusement, il arrive que du courrier se retrouve dans la boîte précédente ou suivante », explique Mme Losier.

« Ce ne sont pas des cas uniques, mais il y en a tout de même très peu considérant le nombre d'adresses que nous desservons tous les jours à travers le pays et le nombre d'items que nous livrons. L'erreur est humaine et ça peut arriver, mais nous faisons un suivi pour chaque plainte que nous recevons et nous travaillons avec l'employé afin de nous assurer qu'il n'y ait plus de courrier mélangé. Ce qu'on demande, c'est la vigilance des gens. »

Certains citoyens déplorent avoir ouvert par inadvertance du courrier qui ne leur était pas adressé, alors que d'autres affirment que des lettres ne sont jamais parvenues à destination. Peu importe le cas, Postes Canada invite les citoyens à communiquer avec le service à la clientèle ou à simplement remettre au destinataire le courrier égaré s'il s'agit de quelqu'un que vous connaissez.

Suspension du déploiement des BPC

À ce jour, Postes Canada a implanté près d'un million de boîtes postales communautaires à travers le Canada et quatre millions de nouvelles boîtes devraient être installées d'ici 2019. Toutefois, le déploiement des BPC a été suspendu en octobre dernier après l'arrivée au pouvoir du Parti libéral dont la plateforme électorale incluait la préservation de la livraison du courrier à domicile.

« Le programme est toujours en suspens, confirme Anick Losier. Dans la lettre de mandat adressée à Judy Foote, ministre responsable de Postes Canada, le gouvernement a clairement indiqué qu'il voulait faire un examen sur l'avenir des services postaux payés, à savoir comment nous continuerons à offrir un service de qualité, mais aussi un service abordable. C'est aux Canadiens de déterminer quel genre de services ils veulent à long terme et comment on va payer ces services, mais pour le moment l'examen n'a pas encore été annoncé. »

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer