Les usagers du CLSC de l'Érable réclamentun moratoire

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(PLESSISVILLE) Insatisfait de la décision du CIUSSS Mauricie-Centre-du-Québec de déménager les services offerts par le CLSC de l'Érable vers Victoriaville et les GMF, le comité des usagers d'Arthabaska-et-de-l'Érable demande la tenue d'un moratoire d'un an qui permettrait de mieux évaluer la situation.

Le comité a fait parvenir une lettre aux autorités du CIUSSS dernièrement, dans laquelle il demande d'être informé sur la transformation des services. Le comité s'est dit déçu et surpris de ne pas avoir été consulté avant que la décision soit prise. Il considère être un acteur important du réseau de la santé et des services sociaux.

Les usagers ont proposé que l'on conserve les services de radiologie pendant une année afin de permettre aux autorités de mettre en place graduellement la transformation de services et de trouver des pistes de solutions offrant un appui à la population qui vit une diminution de services.

On estime que cette démarche, impliquant la population, favorisera la communication et diminuera les inquiétudes légitimes causées par cette décision.

Rappelons que le CIUSSS a annoncé, en décembre, le déplacement des services de laboratoire et de radiologie du CLSC de l'Érable vers l'Hôtel-Dieu d'Arthabaska, ainsi que le transfert des consultations semi-urgentes et non urgentes aux groupes de médecine familiale (GMF). Le centre de prélèvement du CLSC demeurera ouvert, tout comme les services communautaires, les vaccinations et les services offerts à la petite enfance.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer