Magog: le conseil de fabrique devrait statuer lundi

Le conseil de fabrique décidera bientôt s'il vendra... (La Tribune, Jean-François Gagnon)

Agrandir

Le conseil de fabrique décidera bientôt s'il vendra ou continuera de louer le presbytère de la paroisse Saint-Patrice.

La Tribune, Jean-François Gagnon

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(MAGOG) Le comité spécial mis sur pied pour se pencher sur l'avenir du presbytère de la paroisse Saint-Patrice a terminé son travail et remis son rapport. Les marguilliers de la paroisse se réuniront sous peu pour discuter du dossier, qui a jusqu'à présent divisé les paroissiens.
Les marguilliers de la paroisse Saint-Patrice se rencontreront lundi prochain. Le dossier de l'avenir du presbytère sera l'unique point à l'ordre du jour de la rencontre.

À l'origine, les marguilliers avaient décidé de vendre le presbytère de la paroisse, mais cette décision a provoqué du mécontentement chez plusieurs paroissiens. Le conseil de fabrique avait finalement choisi de confier à un comité spécial le soin d'analyser d'autres scénarios que la vente.

« Le rapport contient trois propositions dont je ne peux vous dévoiler la teneur pour le moment, indique Marc Ruel, trésorier du conseil de fabrique. Il s'agit de trois projets de location de locaux réalisables à court terme. Disons que c'est très encourageant. »

M. Ruel note que deux des projets ne pourraient se réaliser qu'après des travaux d'une certaine envergure. « Dans le troisième cas, la question des travaux serait entièrement l'affaire du locataire », ajoute-t-il.

L'année dernière, l'homme d'affaires Gilles Bélanger avait déjà témoigné de l'intérêt pour le presbytère de la paroisse Saint-Patrice. Il a fait partie du comité spécial chargé d'approfondir le dossier et pourrait se montrer à nouveau intéressé, advenant que le conseil de fabrique choisisse de louer une large portion bâtiment.

Rappelons que M. Bélanger est le promoteur qui se trouve derrière le projet de la place Tourigny, laquelle verra le jour tout près de l'église Saint-Patrice.

Une décision bientôt

Selon toute vraisemblance, le conseil de fabrique statuera de manière définitive concernant l'avenir du bâtiment lundi prochain. Mais la décision ne sera pas nécessairement annoncée rapidement par la suite.

« On saura en principe dans quelle direction on s'en va dès lundi. Par contre, tout ne sera pas réglé immédiatement. Il y aura des démarches à faire. Heureusement, on a un peu de temps devant nous, car on gardera nos locataires actuels jusqu'en avril. »

Depuis une dizaine d'années, le presbytère est principalement occupé par les membres d'une congrégation religieuse. Le bâtiment comporte plusieurs petites chambres.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer