5000 visiteurs de moins au village illuminé

Le village illuminé du Village québécois d'antan a connu une importante halte... (Photo tirée de Facebook)

Agrandir

Photo tirée de Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Drummondville) Le village illuminé du Village québécois d'antan a connu une importante halte dans sa progression, attirant quelque 5000 visiteurs de moins au cours de 15 jours qu'a duré l'activité festive.

« C'est majeur comme impact, confirme le directeur général du Village drummondvillois, Éric Verreault. Ça représente un important manque à gagner ».

Le gestionnaire attribue en grande partie cette diminution d'achalandage de l'ordre de 28 % à l'absence de neige lors des premières journées de l'activité et aux tempêtes qui ont forcé les visiteurs à demeurer dans leurs chaumières. Pourtant, malgré l'absence de tapis blanc, 44 des 45 activités du village illuminé étaient accessibles.

« Il faudra ajuster notre offre et sensibiliser les gens au fait que neige ou pas, l'activité demeure tout aussi intéressante. D'ailleurs, nous avons recueilli d'aussi bons commentaires que d'habitude de la part des visiteurs. En France, il y a des activités de Noël qui sont présentées au cours du mois de décembre alors qu'il n'y a pas un flocon de neige et ils attirent tout de même d'importantes foules », explique-t-il.

M. Verreault s'attend d'ailleurs à ce que le village illuminé soit présenté de plus en plus souvent en l'absence de neige, de là l'importance de convaincre les gens que la féerie demeure malgré tout.

 Mettre les choses en perspectives

Malgré le recul de l'achalandage, le village illuminé a tout de même attiré 14 447 visiteurs, ce qui constitue le deuxième meilleur résultat de son histoire. En ce sens, Éric Verreault ne remet aucunement en question la pertinence de l'activité hivernale, au contraire, on continuera de la bonifier.

« Les opportunités de développement sont toujours là et on envisage d'ajouter quelques dates en janvier afin de prolonger la saison. Ça reste une activité exceptionnelle et unique au monde. Nous sommes reconnus pour la qualité de notre animation et les gens aiment ça. L'an prochain, nous nous assurons que les gens viennent nous voir, neige ou pas », ajoute le directeur.

L'équipe du Village québécois s'affaire actuellement à retirer les décorations de Noël afin d'aménager le village sucré, lequel sera accessible à compter du 5 mars.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer