Budget: les Asbestriens pourront souffler un peu

Avec une hausse de la taxation limitée à... (La Tribune, Yvan Provencher)

Agrandir

Avec une hausse de la taxation limitée à un pour cent, le maire d'Asbestos Hugues Grimard considère que le budget 2016 satisfait les attentes des citoyens.

La Tribune, Yvan Provencher

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yvan Provencher
La Tribune

(Asbestos) Les citoyens d'Asbestos pourront passer de joyeuses Fêtes et respirer quelque peu. Leur compte de taxes subira une légère hausse de 1 % des taux de taxation et des tarifs de services, soit sensiblement le taux d'inflation. Tel est le point majeur du budget municipal 2016 présenté lundi par le maire d'Asbestos, Hugues Grimard.

L'augmentation annoncée fait en sorte qu'une résidence unifamiliale moyenne de 110 000 $ verra son compte de taxes haussé de 20 $.

Les dépenses municipales prévues sont de 11 398 140 $, en baisse de 0.5 % (60 000 $) par rapport à l'année 2015. Le budget 2016 prévoit un règlement d'emprunt de 1 154 000 $ sans appropriation du surplus accumulé. Les dépenses de fonctionnement sont évaluées à 8 655 870 $ comparativement à 8 377 430 $ pour l'année qui s'achève, soit une hausse de 278 440 $ (+ 3.32 %). Celle-ci s'explique principalement par le paiement de la contribution municipale de 370 000 $ prévue à même le budget pour l'implantation du gaz naturel dans le parc industriel.

« Encore cette année, nous avons regardé partout pour limiter nos dépenses et maintenir nos services de qualité pour nos citoyens. Au-delà des modifications de nos façons de faire, nous avons pu boucler le budget 2016 en raison d'une hausse de la péréquation de 225 000 $ ainsi que différentes baisses de coûts comme celui de la Sûreté du Québec et ceux d'enfouissement » a souligné Hugues Grimard.

Le budget municipal a deux priorités. La première touche le développement résidentiel. « Nous prévoyons mettre en vente ce printemps des terrains pour favoriser la construction résidentielle à court terme. La seconde priorité est le développement de notre secteur industriel pour créer des emplois. Nous continuons d'investir dans nos ressources et dans nos infrastructures pour favoriser le maintien des entreprises existantes, mais aussi en attirer de nouvelles. Nous continuons d'investir malgré un contexte économique difficile ».

Le 1er janvier, le rôle d'évaluation sera dans sa deuxième année de trois. La richesse foncière est passée de 370 520 449 $ en 2015 à 367 820 925 $ en 2016, en baisse de 2 699 524 $ (-0.72 %). La valeur moyenne d'une résidence unifamiliale à Asbestos est passée de 109 655 $ à 110 518 $ (+0,78 %).

Le budget présenté prévoit des emprunts durant la prochaine année. « Malgré ces emprunts importants, la dette municipale demeure sous contrôle. Ainsi, la dette au 31 décembre 2014 était de 8 117 778 $. Nous prévoyons avoir une dette au 31 décembre 2016 de l'ordre de 7 063 258 $ », a indiqué le maire Grimard.

La municipalité envisage des investissements de 4 696 840 $. Plus de 67 % de ces investissements sont cependant conditionnels à l'obtention d'une subvention gouvernementale. Des règlements d'emprunt totalisant 1 154 627 $ sont prévus. Ces règlements d'emprunt serviront entre autres à payer des équipements pour les Travaux publics, le financement d'une partie de la construction du bassin de rétention des eaux usées à l'usine d'épuration et le financement d'une partie de l'aménagement d'un composteur municipal pour traiter les matières recueillies lors de la collecte des matières compostables.

« Continuer d'investir pour l'avenir afin de faire prospérer la communauté d'Asbestos », tel est l'engagement réitéré aux citoyens lors du dépôt du nouveau budget par les élus de la municipalité.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer