Hausse du compte de taxes de 7,67% à St-Denis

Les propriétaires d'immeubles résidentiels à de Saint-Denis-de-Brompton devront... (Archives La Tribune)

Agrandir

Archives La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(SHERBROOKE) Les propriétaires d'immeubles résidentiels à de Saint-Denis-de-Brompton devront jongler avec une hausse moyenne de 7,67 % de leur compte de taxes en 2016.

Le taux combiné de taxation générale et de taxation générale pour la Sûreté du Québec diminue de 1,17 % par 100 $ d'évaluation, passant de 0,4457 $ en 2015 à 0,4405 $ en 2016. Considérant la hausse du rôle d'évaluation de 13,24 % entre 2015 et 2016, cela représente une augmentation moyenne de 7,67 %, en incluant les divers tarifs et le service de la dette.

« Saint-Denis-de-Brompton est en pleine effervescence, avec la croissance de sa population et les nombreux projets de développement résidentiel et commercial sur son territoire, précise le maire suppléant Michel Parenteau. Soucieux de maintenir et d'améliorer la qualité des infrastructures municipales et d'assurer un développement harmonieux et ordonné, le conseil a décidé d'investir dans de nombreux projets de voirie et de réseaux d'égout et d'aqueduc, ainsi que dans la planification, en se dotant d'un plan directeur de développement urbain. Ces orientations sont à l'origine de la hausse prévue du compte de taxes des Saint-Denisiens en 2016 ».

Dépenses

Le conseil entend investir 2 987 635 $ en projets d'immobilisations. Réparti sur l'ensemble, seulement 6,9 % du revenu de taxation générale combinée servira à payer ces projets. Les règlements d'emprunt par secteur (60,2 %) et les subventions gouvernementales (22,7 %) viendront financer la majeure partie des projets, alors que les 10,2 % restants proviendront du surplus libre, du fonds de roulement et du fonds de parcs et de terrains de jeux.

Par ailleurs, le conseil souhaite que de grands projets se concrétisent en 2016, et ce, avec l'approbation des secteurs concernés. La municipalisation et le prolongement du chemin Marois et le pavage du secteur des Boisés St-Denis en sont des exemples.

Quant aux travaux de prolongement du réseau sanitaire du Village, qui ont été approuvés plus tôt cette année, ils devraient débuter dans les prochaines semaines.

Enfin, la préparation des plans et devis pour la construction des réseaux d'aqueduc et d'égout au petit lac Brompton et lac Desmarais, qui se chiffre à tout près de 100 000 $, devrait permettre de connaître les coûts envisagés du projet et l'impact sur les comptes de taxes des secteurs concernés. Déjà, la municipalité évalue à près de 10 millions de dollars ce projet majeur qui devrait se réaliser en 2017.

Les citoyens verront donc leur compte de taxes augmenter en 2016, mais il faudra toutefois attendre l'adoption du règlement sur la taxation, qui comprend les autres tarifs (service de la dette, services municipaux d'égout et d'aqueduc, de mesurage et de vidange de fosses, de cueillette sélective et d'enfouissement, etc.), pour en mesurer l'impact réel.

Ce règlement sera adopté à la première séance ordinaire du conseil de 2016, le 11 janvier prochain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer