Le maire de Lac-Mégantic justifie une dépense de 70 000$

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ronald Martel</p>
Ronald Martel
La Tribune

(LAC-MÉGANTIC) Le maire de Lac-Mégantic, Jean-Guy Cloutier, a cru bon expliquer aux Méganticois, sur le site internet de la Ville, pourquoi son conseil municipal se permet de dépenser 70 000 $ pour modifier les plans et devis de la rue Frontenac, dans le cadre de la reconstruction du centre-ville sinistré.

C'est que toute une portion de la rue Frontenac a déjà été refaite, entre le boulevard Stearns et l'entrée du pont Agnès, sous l'égide du conseil municipal précédent. À la grande surprise de plusieurs citoyens, qui ne se sont pas fait prier pour critiquer, les trottoirs ont été jugés beaucoup trop larges, les voies seulement simples pour les automobiles trop étroites et insuffisantes, avec un goulot d'étranglement inconfortable à la sortie du pont, quand on arrive des rues Salaberry et Agnès.

Le maire Cloutier avait rassuré les citoyens qu'on ne toucherait pas à la portion déjà aménagée, à cause des coûts impliqués, mais qu'on ferait tout ce qui serait possible pour rectifier le tir, quant au réaménagement de la section restante, entre le début de la rue Frontenac, à hauteur de Québec-Central, jusqu'au boulevard Stearns.

« Le précédent conseil avait pris la décision de revoir la configuration de la rue, afin d'en faire un modèle de développement durable... Il avait été prévu des trottoirs plus larges, ainsi que des voies cyclables de part et d'autre de la rue Frontenac, afin d'encourager le transport actif, un élément important du développement durable, de même que des espaces de végétalisation, pour une gestion des eaux de surface plus optimale au niveau environnemental... Les stationnements publics avaient donc été prévus à l'arrière des bâtiments », a énuméré M. Cloutier.

« La rue Frontenac Nord sera aussi large qu'avant la catastrophe - sa construction étant prévue pour l'été 2016. Il y aura des stationnements des deux côtés de la rue. Nous avons entendu le désir de plusieurs citoyens. Nous savons également qu'une partie de la population désire toujours un centre-ville durable. C'est pour cette raison que nous avons demandé à l'équipe municipale de prévoir des espaces végétalisés, tels que des arbres ou autres, sur la rue. Afin de faire place aux stationnements, les trottoirs seront moins larges et les voies cyclables seront plutôt situées sur le boulevard des Vétérans et sur la future rue Thibodeau... »

Budget 2016

Par ailleurs, le maire Cloutier a affirmé que son équipe du conseil municipal travaillait très fort à la rédaction d'un budget 2016 à la hauteur des attentes.

« Nous maintenons l'objectif de présenter le budget 2016 lors d'une séance extraordinaire qui aura lieu le 21 décembre 2015. Nous avons travaillé avec rigueur avec l'équipe municipale et nous sommes impatients de vous présenter les résultats de cet exercice », a conclu M. Cloutier.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer