Gel des taxes à Lac-Mégantic

Le nouveau conseil municipal de Lac-Mégantic n'a eu... (Archives, La Tribune)

Agrandir

Le nouveau conseil municipal de Lac-Mégantic n'a eu que sept semaines pour réaliser un exploit, soit de geler, grosso modo, le montant de taxes foncières pour 2016.

Archives, La Tribune

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
<p>Ronald Martel</p>
Ronald Martel
La Tribune

(Lac-Mégantic) Le nouveau conseil municipal de Lac-Mégantic n'a eu que sept semaines pour réaliser un exploit, soit de geler, grosso modo, le montant de taxes foncières pour 2016. C'est le cas pour les commerces, résidences, édifices six logements et plus et les terrains vagues desservis. Seul le taux de taxation industriel augmentera.

« En 15 ans à titre de trésorier de Lac-Mégantic, c'est le plus bas taux de taxation résidentiel que je vois », a admis Luc Drouin en rencontre de présentation du budget.

Le conseil a adopté un budget équilibré de 18 318 100 $ pour 2016, avec seulement 1,4 pour cent d'augmentation sur le budget de l'an dernier, à 18 072 400 $. Les revenus de taxes ont diminué de 1,9 pour cent. De plus, aucun changement n'a été apporté aux tarifs des services.

« Nous avons dû travailler avec rigueur pour présenter ces prévisions budgétaires... Nous sommes très fiers du résultat. Je tiens à souligner la collaboration de toute l'équipe municipale qui nous a permis d'atteindre nos objectifs », a admis le maire Jean-Guy Cloutier, ce qu'a également tenu à souligner le conseiller responsable du dossier finances, Pierre Latulippe.

« Plusieurs éléments sont venus alourdir la tâche des élus en laissant une marge de manoeuvre limitée. Les impacts financiers en lien avec la tragédie du 6 juillet 2013, le dépôt du nouveau rôle d'évaluation triennal ainsi que l'endettement élevé déjà connu, nous ont obligés à faire des choix pour l'atteinte de nos objectifs », a poursuivi Jean-Guy Cloutier.

Pour compenser les impacts du nouveau rôle d'évaluation des propriétés, les élus ont fait passer le tarif applicable de 1,33 $/100 $ d'évaluation à 1,275 $/100 $. « La plupart des citoyens recevront une diminution de taxes, ou encore une augmentation moins élevée que ce qu'ils auraient pu recevoir à cause de la hausse de l'évaluation de leur propriété », ajoute le maire.

Fin de contrat avec la SODEM

La Ville mettra un terme, dès juillet, au contrat de SODEM, qui gère depuis ses débuts les opérations du Centre sportif Mégantic (CSM), ce qui amènera une économie de 65 000 $. Le nouveau directeur des loisirs devra prendre la relève au niveau de la gestion du CSM.

Par ailleurs, afin d'optimiser les services municipaux, des consultants seront engagés, une dépense de 50 000 $ qui permettra de faire mieux avec moins, en générant des économies beaucoup plus substantielles.

« Nous sommes conscients que plus de 18 millions $ de budget pour une ville de la grosseur de Lac-Mégantic, c'est encore quelques millions de trop par rapport à d'autres villes similaires », a conclu Pierre Latulippe.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer