Faible hausse de taxes à Drummondville

« Assumer le leadership et remplir les nombreux... (La Tribune, Yanick Poisson)

Agrandir

« Assumer le leadership et remplir les nombreux rôles et responsabilités qu'une ville doit assumer tout en préservant une taxation parmi les plus basses des villes comparables est un défi dans chacun de nos budgets. Nous pouvons dire que pour la nouvelle année, c'est de nouveau : mission accomplie », a déclaré le maire de Drummondville, Alexandre Cusson.

La Tribune, Yanick Poisson

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Yanick Poisson
La Tribune

(DRUMMONDVILLE) Le taux de taxation passera de 0,79 $ à 0,805 $ du 100 $ d'évaluation en 2016, une majoration de 1,5 %. Il s'agit de la plus faible hausse moyenne du compte de taxes enregistrée au cours de 13 dernières années.

« Assumer le leadership et remplir les nombreux rôles et responsabilités qu'une ville doit assumer tout en préservant une taxation parmi les plus basses des villes comparables est un défi dans chacun de nos budgets. Nous pouvons dire que pour la nouvelle année, c'est de nouveau : mission accomplie », a déclaré le maire de Drummondville, Alexandre Cusson.

En fait, si l'on tient compte des restrictions anticipées dans le cadre du Pacte fiscal municipal, le budget drummondvillois ne progressera que de 1,27 % par rapport à 2015. Considérant que les salaires des fonctionnaires progresseront de 2 %, le conseil municipal est parvenu à réaliser tout un tour de force.

« Le processus de planification budgétaire a été mené avec la même rigueur qui a fait notre réputation. Il s'agit d'un exercice laborieux qui s'étend sur plusieurs mois », a ajouté le politicien, félicitant au passage son équipe de travail.

Préparation de l'après Waste Management

Le budget 2016 de la Ville de Drummondville est marquant à plusieurs égards, notamment au chapitre du développement durable et de l'environnement. La somme accordée à cet item est en hausse de plus de 8 % par rapport à l'an dernier.

Au début 2016, la Ville recevra le rapport de la Commission consultative sur l'élimination des déchets ultimes. Soucieux d'y donner les suites qui s'imposeront à court et à moyen terme, le conseil municipal a réservé une somme de 100 000 $. Ce montant permettra de mettre en place rapidement les premières recommandations qui seront retenues.

Ce service collaborera aussi à réaliser une pléiade de nouvelles initiatives, dont la mise en oeuvre du plan d'action pour la rivière Saint-Germain, la collecte à deux voies dans les écoles, un projet pilote de collecte des matières organiques dans les industries, les commerces et les institutions, le débranchement des gouttières et la nouvelle réglementation sur les pesticides.

Des immobilisations pour 28,5 millions $

Drummondville a, par ailleurs, annoncé des investissements de 28,5 millions $ afin d'améliorer ses infrastructures. De cette somme, 15,6 millions $ seront consacrés à la préparation des phases 2, 3 et 4 de la Vitrine 55, le nouveau parc industriel de la municipalité.

« Il est important d'être proactifs et visionnaires dans notre développement économique et de demeurer les leaders en la matière au Québec. Ces investissements seront bien sûr compensés par la vente de terrains appartenant à la Ville et les comptes de taxes des entreprises qui s'y établiront », explique le maire Cusson.

La deuxième enveloppe la plus importante, soit 6,5 millions $, servira au pavage et à la réparation de rues et de trottoir, alors qu'on attribuera 1,7 millions $ à la rénovation de bâtiments municipaux.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer